Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Armées Actualité Avions de combat Actualité Défense

L'opération Barkhane permet de neutraliser un chef terroriste

Des Mirage 2000 ont été employés dans un raid de l'opération Barkhane. © Armée de l'air

L'armée française, engagée au sein de l'opération Barkhane, a réalisé un raid afin de neutraliser des membres du groupe terroriste katiba Massina.

L'Etat Major des Armées a annoncé que l'armée française avait conduit, dans la nuit du 22 au 23 novembre, un raid visant à neutraliser le groupe terroriste katiba Massina et à détruire leurs positions dans la région de Mopti, au Mali. Cette opération a combiné des moyens aériens, en soutien des forces terrestres. Des Mirage 2000, des hélicoptères Tigre et Gazelle, des drones Reaper, un ravitailleur C135 et des hélicoptères de manœuvre ont ainsi été mobilisés. « Des frappes aériennes ont permis de réaliser un effet de sidération sur l'objectif, puis d'exploiter cette action par des assauts héliportés et par l'engagement au sol des militaires français », a rapporté l'Etat-Major. Grâce à cette opération, une trentaine de terroristes auraient été neutralisés , dont Hamadoun Kouffa, chef de la Katiba Massina.

L'opération Barkhane regroupe 4 500 militaires français, appuyés par un important dispositif aérien. Ainsi, 4 drones, 8 Mirage 2000, 19 hélicoptères et entre 6 et 10 avions de transport tactique et stratégique ont été déployés au Sahel. Ces aéronefs sont localisés sur les bases aériennes projetées de N'Djamena, au Tchad, et de Niamey, au Niger.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.