Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

L’Aviation Légère de l’armée de terre à l’honneur

Le Tigre HAD et le NH90 de l'ALAT © C. Cosmao

La traditionnelle cérémonie des écoles de l’ALAT avait une importance particulière cette année. Présidée par le général Margail, général inspecteur de l’armée de Terre, la cérémonie de l’ALAT, qui s’est tenu le 5 octobre aux Cannet des Maures, a présenté cette année le nouveau format de l’Aviation légère de l’Armée de Terre au contact. Cette cérémonie annuelle a présenté également la transmission de l’étendard de l’école, entre la 23ème promotion du groupe d’application des lieutenants (en fin de formation tactique de chef de patrouille au Cannet des Maures) et la 24ème promotion (qui vient de terminer sa formation initiale de pilote d’hélicoptère à Dax). Cette transmission de l’étendard est symbolique car elle montre la confiance de l’arme en ses jeunes officiers pilotes, futurs cadres de l’ALAT.

Ce fût également l’occasion pour le tout nouveau père de l’arme, le général de division Grintchenko (qui a remplacé le général Gourlez de la Motte cet été) de passer en revue pour la première fois les unités présentes.  Ainsi cette cérémonie de rentrée est le premier rendez-vous important du passage du commandant de l’ALAT.

Pour mémoire, le pilier aérocombat a été créé le 1er juillet 2016. Il s’inscrit aujourd’hui comme une capacité clé de l’armée de Terre. 

Le pilier aérocombat est composé de  la 4ème brigade d’aérocombat, avec ses 3 régiments d’hélicoptères de combat, de l’école de l’ALAT, du 9e bataillon de soutien aéromobile  et du détachement avion de l’armée de Terre.

Retrouvez un portrait du général Grintchenko dans le numéro d’Air & Cosmos daté du 7 octobre.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.