Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense

L'Autriche renonce à l'Eurofighter

L'Autriche souhaite procéder au remplacement de ses 15 Eurofighter. © W.HAINZ / Autrian Armed Forces

Le ministère de a Défense autrichien a annoncé, le 7 juillet, sa volonté de mettre fin à sa collaboration avec le consortium Eurofighter. Il entend désormais se doter d'une flotte unique d'avions de combat.

La rupture est consommée entre l'Eurofighter et l'Autriche. Suite aux conclusions émises par une commission sur « la surveillance active de l'espace aérien », le ministre de la Défense, M Doskozil, a déclaré vouloir remplacer ses Typhoon par des avions de chasse plus performants et moins couteux. L'objectif à termes est de doter Vienne d'une flotte unique. « 100% de la surveillance aérienne autrichienne sera effectué par un système de flotte unique, reposant sur 15 appareils supersoniques monoplaces et 3 biplaces », rapporte le Ministère de la Défense dans un communiqué.

Les quinze Eurofighter tranche 1 dont est dotée l'Autriche devraient être retirés de service progressivement d'ici 2020. D'après les forces armées du pays, les remplacer par un avion équipé de meilleurs équipements et à couts réduits ne devrait pas être difficile. « Le remplacement vers un système alternatif de flotte unique sera mieux, à la fois en termes d'efficacité militaire et de coûts ».

Le maintien des Eurofighter dans la force aérienne autrichienne pourrait couter au pays plus de 5 milliards d'euros, d'après le Ministère de la Défense. « Pour l'utilisation seule des 15 Eurofighters, avec leurs équipements inférieurs en comparaison des flottes alternatives, les forces armées autrichiennes pouvoir avoir à dépenser entre 4,4 et 5,1Mds€ sur les 30 prochaines années ».

A l'heure actuelle, d'après les premières études, 19 options s'offriraient à l'Autriche. La commission à l'origine de ses travaux « recommande un appareil supersonique avec des capacités opérationnelles illimitées de jour comme de nuit, doté d'une capacité de réponse en cas d'intrusion d'un avion de combat non coopératif en dotant les intercepteurs d'un système d'auto-défense avancé et de missiles guidés pouvant opérer dans toutes les conditions », indique le communiqué du Ministère de la Défense.

Pour atteindre cette flotte unique, l'Autriche remplacera également ses Saab 150 OE, dont le retrait de service est prévu pour 2020.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.