Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

L'Armée de l'air s'entraîne aux Etats-Unis

Les Caracal pourront être équipés du SH-20 et du M3M. © Armée de Terre

L'Armée de l'air va mener deux entraînements aux Etats-Unis. Les exercices Bold Quest et Angel Thunder vont permettre de renforcer les capacités des forces aériennes françaises.

Ainsi le 16 octobre a débuté l'exercice Bold Quest, qui durera près de 20 jours. Cet exercice se déroule aux Etats-Unis et permet à la France de réaliser « une démonstration de capacités répondant à des objectifs d'interopérabilité dans différents domaines », décrit le Ministère des Armées. Dix-neuf pays partenaires s'entraîneront ensemble à l'appui aérien rapproché assisté numériquement, aux techniques d'identification ami ou ennemi, aux missions ISR (renseignement, surveillance et reconnaissance), à l'appui-feux, aux liaisons de données tactiques et à bien d'autres procédures aériennes.

Cet exercice regroupera 1 500 personnels dont 130 militaires français. Afin de participer aux entraînements deux Mirage 2000D appartenant au centre d'expertise aérienne militaire sont mobilisés.

Quelques jours après la fin de cet entraînement, cela sera au tour de l'EH 1/67 « Pyrénées » et du CPA 30 de rejoindre les Etats-Unis pour l'exercice Angel Thunder. Ainsi, du 4 au 18 novembre, « l'armée de l'air participera pour la seconde fois au plus important exercice de Personnel Recovery (PR, Récupération de personnel en zone opérationnelle) au monde », rapporte le Ministère des Armées. L'EH 1/67 « Pyrénées », spécialisé dans les missions de recherche et sauvetage, déploiera à l'occasion deux hélicoptères Caracal. De son côté le commando parachutiste de l'air mettra à disposition un module de récupération et de sauvetage.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.