Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Armées Actualité Défense

L'Armée de l'Air s'entraîne aux côtés des forces spéciales américaines

Le C-160 Transall de l'ET 3/61 participe pour la seconde fois à l'exercice Emerald Warrior. © Armée de l'Air

Les forces spéciales françaises et américaines vont participer conjointement à un entraînement en Floride, à partir du 24 février. Cet exercice, nommé Emerald Warrior, se tiendra pendant deux semaines, jusqu'au 9 mars.

Ce sont donc les forces spéciales air (FSA) françaises et des unités du commandement des opérations spéciales de l'US Air Force (AFSOC) qui travailleront ensemble afin de renforcer leur interopérabilité. A l'occasion de cette nouvelle édition de l'exercice Emerald Warrior, la France mobilisera le commando parachutiste de l'air (CPA) n°10, l'escadron de transport 3/61 « Poitou » et le centre air de saut en vol (CASV). Pour la première fois, l'escadron d'hélicoptères (EH) 1/67 « Pyrénées » participera également à cet entraînement. Deux hélicoptères Caracal et un C160 Transall rejoindront également la base aérienne d'Hurbult Field.

Il s'agit de la deuxième participation française à cet exercice, qui « comprend une diversité de missions tactiques (prises de terrain, infiltration, exfiltration, évacuation de blessés...) », rapporte le Ministère des Armées. Grâce à l'édition 2018 de l'Emerald Warrior, les armées françaises et américaines pourront échanger sur leurs procédures et donc renforcer leur interopérabilité. Ce type d'exercice est particulièrement important, notamment au regard des engagements opérationnels des deux pays. En effet, la France et les Etats-Unis se retrouvent sur les théâtres d'opérations et coopèrent largement dans la lutte contre le terrorisme.

Cet exercice intervient près d'un mois après la déclaration de la pleine capacité opérationnelle « forces spéciales » de l'EH 1/67. Ainsi le 31 janvier, l'escadron d'hélicoptères « Pyrénées » retournait officiellement dans les forces spéciales.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.