Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité PME - ETI

JPB Système ouvre une usine en Pologne

Grâce à cette usine moderne, JPB Système entend décrocher de nouveaux contrats en Europe de l'Est. © JPB Système

Mardi 6 février, la PME française JPB Système a annoncé l'ouverture d'une nouvelle usine en Pologne. Cette unité de production viendra soutenir l'usine de Villaroche dans un contexte de montée en cadence.

Tout comme l'usine française, celle implantée dans l'Aviation Valley, près de Carcovie, se caractérise par un environnement digital important. En effet, l'usine de Villaroche est équipée de deux robots permettant de suivre l'état de la production et de machines sophistiquées afin de produire les systèmes auto freinants. Avec cette organisation de la chaîne de production, JPB Système entend consacrer ses employés sur des taches à forte valeur-ajoutée.

L'organisation sera donc sensiblement la même en Pologne et pour assurer la formation des employés, trois polonais se sont rendus dans l'usine française pendant un an afin de se familiariser avec le « métier d'opérateur sur machines à commande numérique », précise JPB Système. Désormais de retour en Pologne, ils devront à leur tour former trois autres salariés. L'équipe d'opérateurs sera complétée prochainement par un bureau de recherche et développement.

Avec l'installation de cette nouvelle usine, JPB Système témoigne de son évolution et montre bien que l'entreprise rencontre une croissance notable. Grâce à cette unité, la PME entend bien « aller chercher de nouveaux marchés sur le territoire est-européen, où l'industrie est très dynamique », précise-t-elle.

JPB Système, membre de la French Fab, développe des produits auto-freinants. Plusieurs systèmes ont été développés par la PME, tels que des « écrous auto-freinés, des raccords de canalisation, des pièces d'assemblages, des bouchons et des vis auto-freinés », rappelle l'entreprise qui détient sept brevets. Grâce à ces systèmes, l'industrie aéronautique peut désormais se passer des fils freins. De plus les procédures de maintenance sont accélérées.

L'entreprise travaille notamment avec Safran, Pratt&Witney et MTU.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.