Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Espace

Joël Barre est nommé délégué général pour l'armement

Joël Barre quitte le CNES pour devenir Délégué Général pour l'Armement. © CNES

Le mercredi 9 août, le ministère des Armées a fait savoir que le Président Emmanuel Macron nommait Joël Barre délégué général pour l'armement.

Joël Barre, dont le parcours s'inscrit dans l'univers de l'armement, a été nommé au poste de DGA à la suite « d'un processus de sélection rigoureux, mené par un comité incluant des personnalités extérieures au Ministère des Armées », rapporte le Cabinet de la Ministre.

Ces premiers chantiers reposeront sur l'élaboration de la prochaine Loi de Programmation Militaire (LPM), en collaboration avec le chef d'état-major des armées, François Lecointre, et le secrétaire général pour l'armement, Jean-Paul Bodin.

Il devra également travailler à la modernisation de la DGA, ambition affichée par la ministre Florence Parly. Il devra ainsi lui proposer de nouveaux objectifs « en vue d'améliorer la conduite des projets d'investissements afin qu'ils correspondent et s'adaptent mieux aux besoins des forces armées ». Dans ce contexte budgétaire particulier, il devra mettre l'accent sur « la réduction des coûts et des délais ». Florence Parly avait ainsi déclaré qu'elle trouvait les processus d'acquisition de matériels beaucoup trop longs.

Il devra également soutenir la ministre des Armées et participer au rayonnement de l'industrie française de défense, afin d'encourager les exportations. Pour cela, Joël Barre devra présenter « des mesures pour renforcer, soutenir et promouvoir nos projets à l'exportation », rapporte le Ministère des Armées.

Enfin, il sera en charge de la modernisation du ministère en encourageant l'innovation et le numérique.

Joël Barre est bien connu dans le domaine de la Défense de par son parcours. Cet homme de 62 ans, diplômé de l'Ecole Polytechnique et de l'Ecole Nationale Supérieure de l'Aéronautique et de l'Espace, a déjà travaillé pour la DGA. Ainsi, il l'a rejoint en 1979 et a dirigé plusieurs programmes en son sein. En 1987, il est nommé directeur du programme de missile ASMP, puis en 91 directeur du programme Hélios.

Cette expérience dans le spatial le mène à rejoindre le CNES en 1997, où il devient directeur des programmes. Il y reviendra en 2012 en tant que Directeur Général Délégué du CNES.

Entre temps il travailla chez Snecma où il entre en tant que directeur Espace de la Division Moteurs-fusées en 2001. L'année suivante il devient le directeur général de la Division Moteur Spatiaux. Il y restera jusqu'en 2007, date à laquelle il devient directeur du central spatial guyanais.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.