Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Salons Actualité Equipementiers Actualité Hélicoptères civils Actualité Industrie Actualité Constructeurs

Japan Aerospace 2016 a ouvert ses portes

Accueil du salon dans le "Big Sight" de Tokyo. © Pierre-François Mouriaux/Air & Cosmos

Ce 12 octobre s'est ouvert à Tokyo le plus important salon aérospatial du Japon, essentiellement consacré aux équipements. La France, après les Etats-Unis, est le deuxième pays étranger représenté.

La première journée professionnelle du salon Japan International Aerospace Exhibition 2016 s'est clôturée ce mercredi à 18h, heure de Tokyo (11h, heure de Paris). Deux autres vont suivre demain et vendredi, tandis que le grand public est attendu samedi.

Organisé par la Société des compagnies aérospatiales japonaises (SJAC), le salon fête cette année son cinquantième anniversaire, la première édition datant de 1966, mais les intervalles entre les suivantes n'ayant pas toujours été régulières. Désormais, le plus grand rendez-vous aérospatial japonais se tient tous les quatre ans.

Après Yokohama en octobre 2008 et Nogoya en octobre 2012 (fréquenté par près de 160 000 visiteurs), Japan Aerospace a investi cette année l'imposant Centre international d'exposition de Tokyo, surnommé Big Sight (« vue remarquable »). Construit en 1995-1996 sur la grande île artificielle d'Odaiba, dans la baie de Tokyo, à quelques encablures de l'aéroport de Haneda, il se distingue par sa tour de conférences de huit étages et de 58 m de haut, en forme de pyramides inversées, construite en béton armée et montée sur des piliers de titane et de verre. C'est notamment là que se tient deux fois par an la plus grande convention du manga et de l'anime au monde, Comic Market (ou Comiket). C'est aussi là que se tiendra une série d'épreuves sportives lors des Jeux Olympiques de 2020.

Pour le salon Japan Aerospace, quatre halls d'exposition sont occupés sur deux niveaux, soit une surface de plus de 11 200 m2, ainsi que plusieurs salles de conférences, dont une de 1 000 places. 792 sociétés ou organisations sont présentes cette année, dont 29 des 100 premiers constructeurs aérospatiaux mondiaux en terme de chiffre d'affaires, et 61 membres de la SJAC. 190 des sociétés ou organisations sont étrangères, issues de 31 pays ou régions différents. La représentation française compte une trentaine de sociétés. Elle est, après le Japon et les Etats-Unis, la plus importante, notamment par l'intermédiaire de nombreux équipementiers qui se lancent à l'export. Leur présence coïncide notamment avec l'année de l'innovation franco-japonaise lancée en octobre 2015.

Une maquette de F-35 et six hélicoptères (vrais ou factices) présents.

Le salon Japan Aerospace est essentiellement consacré aux équipements aérospatiaux, où les productions à partir d'imprimantes 3D pullulent. Dépourvu d'une piste permettant l'arrivée d'appareils -et encore moins des évolutions aériennes-, le salon ne présente aucun véritable avion ou maquette grandeur nature, mis à part une reproduction échelle 1 du F-35 Lightning II de Lockheed Martin, installée à l'extérieur du salon. Il s'agit du même modèle que celui qui était exposé lors du dernier Salon de Berlin, qui effectue ici sa 106e « sortie » depuis sa construction en 2003. Démonté en deux parties, il a été livré par bateau en compagnie d'une maquette de son moteur Pratt & Whitney F135. Sa présence salue notamment la livraison fin septembre du premier F-35 japonais.

Six hélicoptères sont en revanche présents à l'intérieur du centre de congrès : un véritable H145 (sur le stand Kawasaki) et une maquette du H160 d'Airbus Helicopters (livrée par le groupe Bolloré), une maquette du Bell 505 Jet Ranger X de Bell Helicopter, deux AW109 (une maquette de Trekker et un vrai GrandNew) de Leonardo-Finmeccanica (ex-AugustaWestland) sur le stand de l'exportateur japonais Kaigai Corporation, et un rutilant Bell 47G-2 (construit par Kawasaki et utilisé par la police de 1961 à 1978) sur le stand de l'association tokyoïte APHH pour la préservation de l'histoire de l'hélicoptère. Lors de la journée publique, un hélicoptère de sauvetage UH-60J Sikorsky/Mitsubishi de la Force aérienne d'autodéfense japonaise rejoindra le F-35 pour une exposition statique. Plusieurs drones sont également présentés.

A suivre : le spatial au Japan Aerospace 2016.

Site en anglais du Japan International Aerospace Exhibition 2016 : www.japanaerospace.jp/eng/

Depuis Tokyo, Pierre-François Mouriaux

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.