Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Histoire

Jacques Blamont élevé au rang de Grand Officier de la Légion d'honneur

Couverture du livre de mémoires du Professeur Blamont. © Edite

Le Président de la République a remis les insignes de Grand Officier de la Légion d’Honneur au Professeur Jacques-Emile Blamont, premier directeur scientifique du Cnes.

Le professeur Jacques-Emile Blamont, qui fêtait ses 90 ans le 13 octobre dernier, force l'admiration. Conseiller du président du Cnes depuis 1982, il continue depuis sa retraite administrative en 1991 à venir tous les jours à son bureau de la place Maurice Quentin à Paris, où il est souvent le premier arrivé. Il veille notamment à ce que l'agence spatiale française conserve l'âme qui l'anime depuis sa création en 1961, et dont il a été le premier directeur scientifique. Auparavant, il avait créé le Service d'Aéronomie au sein du CNRS, qui utilisait des fusées Véronique pour l'étude de la physique atmosphérique.

Jacques Blamont a ainsi participé au développement des premiers satellites français et de sondes interplanétaires (les sondes russes Vega 1 et 2 qui ont largué un module d'atterrissage et un ballon-sonde en juin 1985, ou la mission américaine Clémentine de cartographie de la Lune en 1994). Il a participé à de multiples campagnes de lancement dans le Sahara algérien et contribué à la création du Centre spatial guyanais. Il a développé des partenariats avec la Nasa et l'Union soviétique, mais également l'Inde.

En 1966, après les premiers succès français dans l'espace, le Général de Gaulle lui avait serré les deux mains et lui avait déclaré, les yeux dans les yeux : « La France vous remercie ». Nombre de ses souvenirs ont été consignés en 2012 dans son livre L'action sœur du rêve - Souvenirs de voyages (éditions Edite).

 

Un parcours qui inspire respect et humilité.

À l’issue de la cérémonie de remise des insignes de Grand Officier de la Légion d’Honneur qui s'est tenue le 19 avril au Palais de l'Elysée, Jean-Yves Le Gall, président du Cnes, a déclaré : « Cette distinction remise par le Président de la République au Professeur Jacques-Emile Blamont témoigne d’une carrière d’exception qui enorgueillit la science française dans son ensemble. Le Professeur Blamont est éminemment connu et reconnu dans le monde entier. Depuis qu’il a pris sa retraite administrative en 1991, il occupe le poste de conseiller auprès du président du Cnes et ses avis sont particulièrement précieux pour l’ensemble de notre communauté spatiale. Ces dernières années, il s’est pris de passion pour l’éducation dispensée grâce aux nouvelles technologies et dans ce cadre, il a joué un rôle clé dans la création de l’Université de Guyane et dans la diffusion numérique des connaissances à Haïti. Nous savons tous ce que nous devons au Professeur Blamont dont le parcours inspire respect et humilité. »

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.