Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace

J-2 pour Sentinel-1B

Installation de Sentinel-1B au sommet de l'étage Fregat le 15 avril 2016. © ESA–Manuel Pedoussaut, 2016

Vendredi 22 avril, le vol VS14 d'Arianespace emportera cinq charges utiles à l'aide d'une Soyouz-Fregat : le microsatellite Microscope, trois cubsats étudiants et le satellite de surveillance environnementale Sentinel-1B du programme Corpernicus.

Comme il y a deux ans pour son clone Sentinel-1A, le satellite radar Sentinel-1B sera placé sur orbite polaire, à environ 700 km d'altitude, à l'aide d'une fusée Soyouz-Fregat mise en œuvre par Arianespace depuis le Centre Spatial Guyanais.

 

Les satellites Sentinel font partie du programme européen d'observation de la Terre Copernicus développé par l'Agence spatiale européenne pour le compte de la Commission Européenne.

 

D'une masse de près de 2 200 kg au décollage, Sentinel-1B a été conçu et construit par Thales Alenia Space. Il utilise la plateforme Prima développée par Thales Alenia Space Italy pour le compte de l’agence spatiale italienne ASI.

 

Son instrument radar en bande C a été réalisé par Airbus Defence and Space. Il effectuera des observations continues de la planète, de jour comme de nuit et indépendamment des conditions météorologiques, avec une résolution allant de 5 à 25 m.

 

Les cinq charges utiles du vol VS14 ont été installées entre le 14 et le 18 avril sur l’étage supérieur Fregat. Celui-ci est équipé d’un système de commandes de vol numérique et d’un propulseur qui peut être rallumé jusqu’à vingt fois d'affilée. Il placera chaque satellite sur une orbite différente. Le « roll-out » du lanceur vers le bâtiment d'intégration S3B et l'installation de l'étage Fregat à son sommet ont eu lieu mardi 19 avril. La revue d’aptitude au lancement (RAL) doit se dérouler jeudi 21 avril 2016, afin d'autoriser les opérations de chronologie finale. Le lancement est programmé pour le lendemain à 18h02, heure de Kourou (21h02 UTC).

 

Il s'agira du troisième lancement de l’année pour Arianespace, du premier avec un lanceur Soyuz depuis le Centre Spatial Guyanais et du quatorzième depuis le 21 octobre 2011.

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.