Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Histoire

Heureux qui comme Ulysse(s)…

Vue d'artiste de la sonde Ulysse. © ESA

Il y a 25 ans et pour la première fois, une sonde américano-européenne, Ulysse, quittait le plan de l’écliptique pour atteindre les pôles du Soleil. Retour sur un exploit technologique et un beau succès scientifique.

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage… ». Ainsi commençait le célèbre 31e sonnet du recueil Les regrets de Joachim du Bellay qui, écrit en 1558, exprimait la douleur de l’exil, dans un joli style bref mais expressif. Il faisait référence à l’un des héros légendaires les plus célèbres de la mythologie grecque, celui qui, après avoir participé à la guerre de Troie, a mis dix ans pour revenir dans sa petite île d’Ithaque après avoir connu d’incroyables péripéties…

419 ans après le poème de Du Bellay, l’épopée homérique d’Ulysse inspire les scientifiques américains et européens qui envisagent d’envoyer une sonde spatiale vers Jupiter pour l’utiliser en tant qu’assistance gravitationnelle afin de lui faire quitter le plan de l’écliptique. L’objectif ? Survoler les pôles du Soleil à des latitudes élevées, une opération originale et inédite.

A l’origine, deux sondes -une américaine et une européenne- devaient être lancées au début des années 1980. Cependant, faute de crédits, les Américains renoncent en 1981. Les deux projets fusionnent alors dans un programme associant l’ESA et la Nasa sous le nom d’Ulysse (Ulysses, en anglais). La mission est d’étudier le champ magnétique du Soleil, le vent solaire et les rayonnements (principalement rayons X). Pour ce faire, l’engin, d’une masse de 367 kg, embarque douze instruments scientifiques d’une haute précision développés conjointement par les Européens et les Américains, sous la maîtrise d’œuvre de Airbus Defence and Space (Dornier, à l'époque).

Le 6 octobre 1990, après des reports liés au drame de Challenger quatre ans auparavant, la navette spatiale américaine Discovery (vol STS-41) lance avec succès Ulysse. En février 1992, grâce au « tremplin gravitationnel », la sonde frôle Jupiter et réussit à quitter le plan de l’écliptique, pour atteindre la latitude de 32° au-dessus de l’équateur du Soleil ! Au passage, elle obtient des informations sur la magnétosphère de la planète géante.

Après avoir parcouru 8,6 milliards de kilomètres et effectué trois passages polaires autour du Soleil, au cours d’une période de plus de 17 ans, Ulysse a engrangé d’impressionnantes données exploitées par près de 200 scientifiques. La mission prend officiellement fin le 30 juin 2009. Elle a permis de mieux comprendre notre étoile et son environnement (dont les changements inattendus du vent solaire), et de réaliser une cartographie en trois dimensions de l’héliosphère (bulle de plasma entourant le Soleil). Précisons qu’en mai 1996, Ulysse a également croisé la route d’une comète ! Avait-elle rencontré l’incroyable île d’Eolie où vivait le très respecté dieu Eole ?

« Nous arrivâmes ensuite à l’île d’Eolie ; c’est là qu’habite, dans une île flottante, le fils d’Hippotas, Eole, cher aux dieux immortels. De toutes parts cette île est environnée d’une forte muraille d’airain ; une roche unie règne tout autour (…). Pendant le jour, ces demeures exhalent les plus doux parfums, et dans la cour retentissent des sons harmonieux (…) ».

(Homère, Odyssée, extrait du chant X, Ulysse chez Eole, traduction de Jean-Baptiste Dugas-Montbel).

 

Philippe Varnoteaux est docteur en histoire, spécialiste des débuts de l’exploration spatiale en France et auteur de plusieurs ouvrages de référence.

 

Références

Un article : « Un vent solaire inattendu révélé par la sonde Ulysse », Observatoire de Paris, 1er octobre 2008, actualisé le 20 novembre 2013 : https://www.obspm.fr/un-vent-solaire-inattendu-revele-par-la-sonde.html

Un site : la mission Ulysses (avec des publications scientifiques) sur le site de l’agence spatiale européenne (ESA) : http://sci.esa.int/ulysses/

Une animation montrant l’assistance gravitationnelle de Jupiter pour Ulysse : https://www.youtube.com/watch?v=iY_Ge5xC0cQ

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.