Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Constructeurs Actualité exploitants hélicoptères Actualité Heli Expo Actualité Hélicoptères civils Actualité Salons

Heli-Expo 2018 : le mexicain Pegaso reprend du H175

Le mexicain Pegaso exploitera quatre Airbus Helicopters H175 fin 2019. © A. Pecchi

L'opérateur oil & gas signe pour un quatrième H175. Le super medium d'Airbus Helicopters a accumulé plus de 100 ventes à ce jour dont 22 sont désormais en exploitation au Mexique, en Europe, en Asie.

L'Airbus Helicopters H175 vient d'arrondir son carnet de commandes avec la décision de l'opérateur mexicain Pegaso de prendre un quatrième H175. Une annonce faite durant Heli-Expo 2018. Pegaso a mis en service son premier Airbus Helicopters H175 en 2016 et s'apprête à réceptionner son deuxième exemplaire dans le courant du printemps prochain. Le troisième et le quatrième sont programmés pour l'année 2019. Spécialisé dans le secteur de l'oil & gas, Pegaso assure le transport des personnels de et vers les plateformes pétrolières implantées dans le Golfe du Mexique. A l'instar de NHV mais en Europe et qui a été le premier à réceptionner l'Airbus Helicopters H175. L'opérateur belge exploite à lui seul la moitié du parc des 22 H175 désormais en exploitation et qui ont accumulé près de 25 000 heures de vol depuis la mise en service du premier H175. La flotte NHV compte à elle seule près 20 000 heures de vol.

Près de 25 000 heures accumulées et un taux de disponibilité global de 92 %, hors opérations de maintenance programmées pour la flotte dédiée aux opérations oil & gas, souligne Marc Allongue, directeur du programme H175 chez Airbus Helicopters. Sur les 22 H175 en service, 18 sont dans l'oil & gas (NHV, Pegaso mais aussi CHC et Babcok), les autres sont exploités dans le transport de VIP (quatre dont deux par la police royale de Thailande. La version "services publics" du H175 entrera en service cette année sous les couleurs des Hong Kong Government Flying Services qui ont commandé sept exemplaires. Après avoir livré 11 H175 en 2017, Airbus Helicopters table sur 14 livraisons en 2018, puis 30 en 2020. Cette montée en puissance de la production s'appuie sur un processus qui introduit le concept de MCA pour "Major Component Assembly" ou "composants majeurs assemblés".

Ce qui permet aux équipes d'Airbus Helicopters de "se faire la main" avec le concept du MCA qui est la base de l'architecture industrielle programmée pour le H160. Mais pour en savoir plus, rendez-vous dans le numéro 2584 d'Air & Cosmos disponible dès demain vendredi 2 mars.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.