Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Hélicoptères civils

H160 : Un premier client attendu cette année

Le H160 pourrait trouver son client de lancement en 2017 © Emmanuel Huberdeau

2017 sera une année importante pour le programme H160 d'Airbus Helicopters. Les essais se poursuivent sur les deux premiers prototypes et un troisième appareil est en cours d’assemblage. Par ailleurs, l'hélicoptériste européen espère signer cette année le premier contrat de commande pour son nouvel appareil. Selon les responsables d'Airbus Helicopters, plusieurs LOI (Letter of Intent) ont déjà été signées et un contrat formel de commande pourrait être paraphé avant la fin de l'année 2017.

En 2016, la campagne d'essais en vol du H160 s'est poursuivie avec les prototypes PT1 et 2. Selon Airbus Helicopters, le programme est dans les clous pour une entrée en service de l'appareil en 2019. Une campagne d'essai par haute chaleur a été conduite à l'été 2016 dans le sud de la France avec des températures allant jusqu'à 40°c. Parallèlement, l'un des deux prototypes a été envoyé à Vienne pour des tests dans une chambre climatique par températures très hautes et très basses. Début 2017, des essais ont été réalisés au Canada avec des températures atteignant les moins 45°c. Cet été une nouvelle campagne d'essais pas grandes chaleurs aura lieu afin de valider les modifications mise en place depuis la campagne précédente.

Un troisième prototype est en cours d'assemblage à Marignane. Le PT3 sera le premier appareil au standard 1 tandis que le PT1 et 2 sont au standard 0. Le standard 2 qui est en cours de développement devrait être celui de la première machine de série.

Airbus Helicopters évalue d'ailleurs le futur processus de production en série du H160. Comme pour l'appareil, des essais grandeur nature sont prévus. Le premier dock de la future ligne d'assemblage finale est en cours de construction et la répartition des taches entre les différents sites du groupe Airbus a été déterminée. Airbus Helicopters vise une production annuelle maximale de 50 machines.

Le développement d'une éventuelle version militaire du H160 n'a pas encore été lancé. Il faudra pour cela un client. Cependant un certain nombre d'éléments inhérents à la militarisation de l'appareil ont été pris en compte dés la phase de conception. La solidité du train a par exemple été étudiée en vue d'un appontage sur un navire. En vue d'une éventuelle navalisation, les problèmes de corrosion ont également été pris en compte expliquent les responsables du programme.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.