Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Satellites Actualité Transport spatial

GSat 6A ne répond plus

Vue d'artiste du satellite © ISRO

Lancé le 29 mars vers une orbite géostationnaire, le satellite de télécommunications militaires indien Gsat 6A s’est tu dans les minutes qui ont suivi sa dernière manœuvre de mise à poste.

Tout avait bien commencé pour le satellite de télécommunications militaires Gsat 6A de l’Isro, l’Agence spatiale indienne.

Le lancement, effectué le 29 mars à 11h26 UTC depuis la base de Sriharikota à l’aide du 12e GSLV, avait permis de placer le satellite de 2 140 kg sur une orbite de transfert géostationnaire de 152 x 36 509 km, inclinée de 20,9°.

Un premier allumage du moteur d’apogée, intervenu le 30 mars à 5h52 UTC, avait ensuite permis d’atteindre une orbite de 5 028 x 36 440 km, inclinée de 12°.

 

A poste mais muet.

Un second allumage, prévu pour durer 53 minutes, devait avoir enfin lieu le 31 mars. Mais, 4 minutes après son démarrage, le contact a été soudainement perdu avec le satellite.

Le lendemain, les services américains de suivi de satellites ont repéré Gsat 6A sur une orbite de 25 979 x 36 368 km, inclinée de 3,3°, confirmant la réussite de la manœuvre.

Les tentatives de rétablir une liaison avec le satellite se poursuivent actuellement.

Le 31 août 2017, le lanceur indien PSLV XL n'avait pas réussi à placer sur orbite de transfert géostationnaire un satellite de navigation IRNSS.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.