Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité transport aérien Actualité Aéroports

Gigantisme : le nouvel aéroport d'Istanbul a ouvert ses portes

Le nouvel aéroport international d'Istanbul © IGA

La première phase va permettre à la nouvelle plateforme aéroportuaire d'accueillir 90 millions de passagers, avec un objectif de capacité de 150 millions de passagers d'ici dix ans, voir 200 millions.

Un nouveau "monstre aéroportuaire" est en train de sortir de terre. Le nouvel aéroport international d'Istanbul, situé à 35 km au nord ouest du centre de la métropole turque, a ouvert ses portes le 29 octobre, lors d'une fastueuse inauguration menée par Recep Tayyip Erdogan, le président de la République turc. Cette inauguration coïncide avec la date du 95eme anniversaire de la République turque. 

La première étape de la construction de la nouvelle plateforme avec le bâtiment principal qui a une capacité annuelle de 90 millions de passagers pour une superficie de 1 300 000 m2, soit 130 hectares, avec un second terminal de 17 hectares, ainsi que 88 passerelles d'embarquement et un parking de 12 000 voitures. La première phase incluent aussi deux pistes de décollage indépendantes, connectées à huit pistes secondaires. 

A l'issue des quatre phases de construction, en 2028, l'aéroport disposera au total de six pistes de décollage et d'atterrissage, seize pistes secondaires, et une capacité annuelle de 150 millions de passagers, voire 200 millions. Les terminaux de l'aéroport auront une superficie intérieure de 150 hectares, avec 165 passerelles d'embarquement, quatre bâtiments d'interconnexion avec le rail, trois bâtiments techniques, une tour de contrôle principale plus huit autres tours de gestion aéroportuaire. Au total dans sa phase finale, l'aéroport sera en mesure de proposer 500 places de parking avions, des terminaux VIP et cargo, un parking de 70 000 places, des hôtels, des centres de congrès etc... 

L'aéroport a débuté sa construction en 2015 et devrait mobiliser un investissement total de 7 milliards d'euros, hors les coûts financiers. L'équipe architecturale est menée par le cabinet londonien Grimshaw, et comprend aussi le studio londonien Haptic et le Nordic Office of Architecture, basé en Norvège.  

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.