Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Avions commerciaux Actualité Constructeurs

Financement avions : le Brésil attaque le Canada devant l'OMC

Delta Air Lines réceptionnera ses premiers Bombardier CS100 à compter du printemps 2018. © Delta Air Lines

Le duel entre Airbus et Boeing devant l'OMC sur la problématique des subventions gouvernementales au financement des programmes d'avions commerciaux vient de s'enrichir d'un second duel : celui qui opposera les constructeurs brésilien Embraer et canadien Bombardier. Le gouvernement brésilien vient en effet de déposer une plainte devant l'OMC contre son homologue canadien pour les 4 Md$ de subventions accordés à Bombardier.

Le gouvernement brésilien motive sa plainte sur le fait que ces 4 Md$, dont 2,5 Md$ sur la seule année 2016, ont "non seulement permis à Bombardier de survivre (d'éviter la faillite/ndlr) mais également de proposer ses avions au marché à des prix artificiellement bas, créant ainsi des distortions de concurrence sur le marché des avions commerciaux. Ce qui est une violation des obligations du Canada vis à vis de l'OMC".

Après de multiples tentatives de règlements au niveau diplomatique, Embraer estime que la saisie de l'OMC est désormais la seule voie possible pour s'assurer d'une concurrence équitable. "Les subventions du Canada ont créé des distortions significatives et sont en infraction avec les règles du commerce international", estime le président d'Embraer, Paulo Cesar Silva. Dans la ligne de mire du constructeur brésilien : les conditions dans lesquelles s'est faite la vente de 75 Bombardier CSeries CS100 à Delta Air Lines.

Des accusations que réfutait d'ores et déjà en juillet dernier, lors du Salon de Farnborough, le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard. "La prise de participation de 49 % dans le programme Bombardier CSeries ne comprend pas un seul cent de subventions", avait-il déclaré ajoutant que "l'apport en capital réalisé et les garanties associées étaient similaires à ce qu'un autre investisseur aurait fait".

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir
  1. Simon Perrault
    le 22/12/16 à 10h00

    Ne soyons pas hypocrites tous les grands programmes d'avions commerciaux reçoivent du financement de la par des gouvernements! Je souhaite aux lecteurs d'Air-cosmos: Un Joyeux Noël et de passez d’excellentes fêtes de fin d’année!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.