Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense

Fin de l'exercice Pitch Black

Trois Rafale B français ont participé à l'exercice Pitch Black. © Armée de l'Air

Du 27 juillet au 17 août s'est tenu l'exercice Pitch Black en Australie, auquel la France participait.

Après trois semaines d'entraînement, l'édition 2018 de l'exercice Pitch Black s'est clôturé le 17 août dernier. Cet exercice permettait aux équipages français de renforcer leur interopérabilité avec leurs alliés, nombreux à avoir participé à cet exercice. L'exercice Pitch Black a en effet pu compter sur la participation de 16 pays, dont les Etats-Unis, Singapour, la Nouvelle-Zélande, et bien d'autres encore.

A l'occasion de cette nouvelle édition, la France avait mobilisé trois Rafale B ainsi qu'un Casa appartenant aux forces aériennes en Nouvelle Calédonie. Ce dispositif était accompagné par 120 aviateurs français. Au total, les bases aériennes australiennes de Darwin et Tindal ont accueilli 140 aéronefs et 4 000 militaires.

« Dans cet environnement dense, les Rafale B et le Casa de l'armée de l'air française ont réalisé des vols dans le cadre d'opérations combinées (COMAO – combined air operations), organisées 2 à 3 fois par jour, de jour comme de nuit », explique le Ministère des Armées. Outre l'entraînement des forces françaises, Pitch Black visait également à « entraîner les équipages à la mission d'entrée en premier dans un environnement fortement hostile », ajoute l'armée de l'Air. Il a également permis de consolider la coopération franco-australienne.

Suite à la clôture de l'exercice Pitch Black, l'armée de l'air française a débuté le 19 août la mission Pégase (Projection d'un dispositif aérien d'EnverGure en Asie du Sud Est) « avec un dispositif de l'armée de l'air qui comprend trois Rafale B, un A400M Atlas, un ravitailleur C-135 sur certaines étapes et un Airbus A310 », rapporte l'armée de l'Air. Ce détachement fera plusieurs étapes en Asie, dont la première a eu lieu en Indonésie. Les aéronefs français rejoindront par la suite la Malaisie, le Vietnam, Singapour et l'Inde.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.