Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Eurosatory 2016

Eurosatory 2016 : MBDA lance la production du MMP

MBDA a lancé la production du MMP qui doit être livré en 2017 à la France © MBDA

Il est attendu par l'armée de Terre pour 2017. Et il sera à l'heure a annoncé MBDA à l'occasion du salon Eurosatory 2016. Lui, c'est le missile MMP, le remplaçant du Milan, du Javelin et du HOT commandé en 2013 par la Direction Génerale de l'Armement.

MBDA a annoncé le lancement cette année de la production de plusieurs éléments constituant le système MMP comprenant le missile mais aussi son poste de tir. Selon le missilier européen, le MMP est en phase finale de qualification. 20 tirs d'essais ont déjà été effectués ainsi que plusieurs autres tests au sol. La qualification finale du MMP est attendue pour la fin de l'année 2016.

D'une portée de plus de 4 km, doté d'un autodirecteur vidéo et infrarouge non refroidi, d'une charge militaire mixte et d'une liaison de donnée, le MMP a été commandé à 2 850 exemplaires par la France avec 400 postes de tirs. Mais le système est également proposé à l'export.

MBDA poursuit par ailleurs les travaux d'intégration du MMP sur différentes plateformes terrestres. Le missile sol-sol équipera les futurs EBRC (Engin blindé de reconnaissance et de combat) Jaguar de l'armée de Terre à l'horizon 2020. Chaque véhicule embarquera deux missiles qui seront identiques à la version développée pour l'infanterie. Par contre les missiles embarqués pourront être mis en oeuvre grâce aux senseurs des véhicules.

MBDA travaille aussi à l'intégration du MMP sur d'autre véhicules. Le MMP Impact est monté sur une tourelle de 250 kg pouvant être intégrée sur des véhicules légers. A travers le salon, on peut retrouver le MMP intégré sur des véhicules de Nexter ou de Renault Truck Defense.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir
  1. DIDIER LEGRANDJACQUES
    le 14/06/16 à 12h39

    J'ai du mal a comprendre le renoncement a équiper de 4 MMP la nouvelle tourelle CTAI de 40mm sur le futur EBRC en raison d'un excès de dimension de cette dernière qui ne satisferait pas au gabarit SNCF...? - A ce stade du développement, j'ai du mal a me dire que cette tourelle n'aurait pas pu être "retravaillée" pour permettre l'embarquement de 4 missiles au lieu de deux...?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.