Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Euronaval 2016

Euronaval 2016 : Quand le F-35 communique avec les navires

Lockheed Martin a démontré l'inter opérabilité entre le F-35 et le système de combat Aegis © Lockheed Martin

Lockheed Martin, qui développe à la fois le système de combat Aegis des bâtiments de l'US Navy et le chasseur F-35, a démontré la possibilité de lier les deux systèmes lors d'essais réalisés en septembre 2016 sur le polygone de White Sands au Nouveau Mexique. Le test a été réalisé avec un F-35B non modifié, équipé du système de liaison de données MADL (Multi Function Advanced Data Link) et une reproduction, basée à terre, du système Aegis à bord du "USS Desert Ship", qui reproduit les systèmes embarqués des navires de l'US Navy.

Le F-35B a détecté une cible, reproduisant le comportement d'un missile de croisière volant à basse altitude, et transmis l'information au système Aegis qui était équipé d'un relais MADL. Ce dernier a ensuite puis être employé pour engager la cible à l'aide d'un missile SM-6.

Les développements nécessaires afin de mettre en place cette capacité ont été financés sur fonds propres par Lockheed Martin mais les essais ont bénéficié d'un budget accordé par le Pentagone. Pour l'heure cette capacité ne fait pas l'objet d'un programme officiel. L'industriel américain se félicite cependant de ces essais qui démontrent la possibilité d'un engagement coopératif impliquant le chasseur de cinquième génération et les bâtiments actuellement en service.

Le système AEGIS est entré en service dans l'US Navy dans les années 1980. Il a été constamment modernisé depuis et à évolué vers une architecture ouverte. Aujourd'hui 107 bâtiments de combat à travers le monde sont équipés de ce système. L'Espagne, la Norvège, le Japon, la Corée du Sud et l'Australie l'ont choisi. Lockheed Martin modernise actuellement une partie des bâtiments de l'US Navy pour les porter au standard Base Line 9 lequel sera appliqué également aux bâtiments japonais et coréens.

Lockheed Martin a également développé le système "Combat 21" version plus légère de l'AEGIS. Ce système équipe les corvettes littorales Freedom et les cotres des garde-côtes. Il a dores et déjà été sélectionné par l'US Navy pour équiper ses futures frégates.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.