Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Et le Vulcain 2.1 rugit

650 secondes de fureur. © ArianeGroup/DLR

Le premier tir au banc du moteur cryogénique Vulcain 2.1 a été effectué avec succès le 22 janvier. C'est le franchissement d'un nouveau pas décisif dans le développement du futur lanceur lourd européen.

Développé par ArianeGroup pour propulser l’étage principal cryotechnique (EPC) d'Ariane 6, le moteur Vulcain 2.1 est une version optimisée du Vulcain 2 de l'EPC d'Ariane 5 (développé à partir de 1988), permettant de simplifier et de réduire les coûts de production. Sa poussée dans le vide est de 1 360 kN.

Le premier essai au sol du nouveau moteur a été réalisé le 22 janvier pour le compte d’ArianeGroup (maître d'oeuvre industriel du programme Ariane 6) par le DLR (le centre aérospatial allemand). Il s'est déroulé sur le banc P5 de son site dédié aux tests des systèmes de propulsion spatiale à Lampoldshausen, au nord de Stuttgart (Bade-Wurtemberg). L'essai a duré 650 secondes.

 

2020 en ligne de mire.

Par un heureux hasard du calendrier, cette étape clé dans le développement du futur lanceur lourd européen est intervenue la veille de la 10e conférence annuelle sur la politique européenne organisée à Bruxelles, durant laquelle les questions d'autonomie en matière de lancements voire de préférence européenne ont été souvent abordées. Aussi bien Alain Charmeau (président exécutif d'ArianeGroup), Stéphane Israël (président exécutif d'Arianespace) ou Jan Woerner (directeur général de l'Agence spatiale européenne) y ont répété que le choix d'Ariane 6, attendu pour 2020, était la bonne réponse européenne.

Pour l'heure, la poursuite des essais du Vulcain 2.1 (en parallèle de ceux du Vinci, entamés en mai 2016) doit permettre d'explorer tout son domaine de fonctionnement en vol : poussée, rapport de mélange et conditions d’alimentation en ergols.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.