Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Recherche et développement

Essais en vol du système de ravitaillement de l'Advanced Hawkeye

L'Advanced Hawkeye a été équipé d'une perche de ravitaillement © Northrop Grumman

Northrop Grumman a annoncé le premier vol d'essai du système de ravitaillement de l'E-2D Advanced Hawkeye le 15 décembre 2016.

Ce système est en cours de développement depuis 2013. Trois appareils vont être modifiés d'ici 2018 afin de poursuivre les essais. A cette date, la production en série du système devrait être lancée. Les appareils déjà produits qui ne sont pas équipés de ce système pourraient alors recevoir le nouvel équipement dans le cadre d'un "retrofit".

Ce système est composé d'une perche compatible avec les manches de ravitaillement souples en service dans l'US Navy mais aussi dans de nombreuses forces occidentales. L'objectif de ce système de ravitaillement est bien sur d'accroitre les temps de vol de l'Advanced Hawkeye. Les E-2C Hawkeye ainsi que les premiers Advanced Hawkeye ne sont pas dotés de cette capacité.

L'Advanced Hawkeye est le successeur du Hawkeye. Extérieurement, L'E-2D de Northrop Grumman ne se distingue pas vraiment de son prédécesseur l'E-2C. Mais à l'intérieur le nouvel appareil de guet aérien a été totalement modifié par rapport au Hawkeye :
    •    de nouveaux moteurs ont été intégrés afin d'optimiser la production d'énergie et les systèmes de refroidissement (Pour le nouveau radar) ;
    •    le Radar à balayage mécanique a été remplacé par un radar à antenne active combinant des capacités de balayage électronique et mécanique ;
    •    le fuselage a été renforcé pour supporter la masse accrue de l'appareil ;
    •    les systèmes de communication ainsi que le système de mission ont été modernisés ;
    •    un cockpit doté d'un avionique numérique a été intégré. Le co-pilote peut désormais pleinement agir en tant que quatrième opérateur tactique.

L'appareil de guet aérien et de commandement a été déclaré opérationnel en octobre 2014. Il équipe déjà des escadrons de l'US Navy.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.