Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Résultats

Embraer perd en rentabilité

Embraer_Legacy650 © Embraer

Il ne suffit pas de vendre plus pour gagner plus. Les résultats d'Embraer, publiés le 4 mars, en sont la preuve. Le groupe aéronautique brésilien a très légèrement amélioré son chiffre d'affaires en 2014 par rapport à 2013, mais ses marges opérationnelles comme nettes se sont amoindries. Une baisse qu'il impute notamment à la part plus importante de «  petits avions  » dans son mix de livraisons.  

En 2014, Embraer aura généré 6,29 Md$ de revenus. C'est une performance stable avec une croissance d'un peu moins de 1  % par rapport à 2013. Ce chiffre d'affaires est issu pour moitié de la branche Aviation commerciale, même si cette dernière abandonne un peu de terrain à la Défense & Sécurité. Les Jets d'affaires reculent aussi légèrement, mais reste de peu le deuxième secteur d'activité du groupe.

L'avionneur brésilien a livré 92 biréacteurs régionaux E-Jets en 2014. C'est 2 de plus qu'en 2013. Le chiffre d'affaires de la branche recule néanmoins de plus de 4  %. Une situation due au moindre succès des grands modèles de la gamme E190/195 – peut-être dans l'attente des E-Jets E2 à partir de 2018. Ils n'ont enregistré que 11 commandes en 2014. Embraer a donc adapté sa production avec 29 livraisons contre 62 un an auparavant.

A l'inverse, l'E175 est le «  best-seller  » d'Embraer depuis quelques années. Après 177 commandes en 2013 et 46 l'an dernier. Les livraisons ont augmenté en conséquence en passant de 24 à 62. L'entrée en service des E175-E2 n'étant prévue qu'à partir de 2020, Embraer continue de faire évoluer l'E175 classique. Ce qui pourrait expliquer son succès. En revanche, l'E170 semble proche de la fin avec 5 commandes et 1 livraison en 2014.

Les jets d'affaires connaissent une tendance relativement similaire. Ainsi 92 jets légers ont été produits contre 90 en 2013. A l'inverse, les grands modèles ont reculé de 29 à 24 livraisons. Le chiffre d'affaires a là aussi baissé de quelques %.

A l'arrivée, Embraer publie un résultat opérationnel de 543,3 M$, avec une marge de 8,6  %. C'est 170  M$ de moins qu'en 2013, où la marge fût de 11,4  %. Le groupe est donc légèrement en dessous de ses prévisions qui tablaient sur une marge de 9  % à 9,5  %. Le résultat net est lui en légère baisse à 335 M$ (-2  %).

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.