Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Sciences Actualité Vols habités

Echo, l'échographie Terre-Espace

L'expérience Echo installée à bord du laboratoire Columbus de l'ISS. © ESA/NASA

Le 18 avril, Thomas Pesquet a réalisé une première mondiale grâce à l'expérience Echo du Cnes : manipuler à bord de la Station spatiale internationale un échographe entièrement télé-opéré depuis le sol.

Echo est un nouveau modèle d’échographe miniature développé pour l'ISS sous la houlette du Cnes, en partenariat avec le CHU de Tours, l'Agence spatiale canadienne (CSA) et plusieurs sociétés, fabricants de matériel médical, développeurs de logiciels ou fournisseurs de solutions de téléassistance.

 

Expertise de 35 ans.

Echo s'inscrit dans la lignée des expériences de physiologie cardiovasculaire mises en place par le Cnes depuis la mission franco-soviétique PVH, réalisée en 1982 à bord de la station Saliout 7 avec l'astronaute français Jean-Loup Chrétien. Cette fois, l'appareil est télé-opérable à distance –en l'occurrence depuis le Cadmos, le centre d'aide au développement des activités en micropesanteur et des opérations spatiales du Cnes, à Toulouse. Il permet aux médecins sur place de contrôler les mouvements les plus fins de la sonde de l'appareil, et de recevoir en retour une image de haute qualité des organes imagés du sujet sur orbite.

En complément d'un échographe de la Nasa également installé à bord de l'ISS, Echo va être utilisé durant 5 ans, toujours piloté depuis le Cadmos, dans le cadre de l'expérience Vascular Echo menée par la CSA.

 

Dans le cadre de la série « En direct du Cadmos : suivi de la mission Proxima », un article détaillé présente l'expérience Echo dans le n°2548 d'Air & Cosmos, à paraître vendredi 19 mai 2017.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.