Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité ravitailleurs

EART 2015, ravitaillements en vol au dessus de la mer du Nord

23 avril 2015, au dessus de la mer du Nord. Trois F-16 néerlandais sont en attente avant de se faire ravitailler par un KDC-10 dans le cadre de l'exercice EART 2015 © Emmanuel Huberdeau

L'Europe prend en main la question du ravitaillement en vol ! Identifié comme une déficience majeure des forces aériennes européennes, le ravitaillement en vol a été érigé par les  états-majors du continent comme un axe prioritaire de progression. La mise en place d'exercices visant à accroitre l'inter opérabilité entre les différentes forces aériennes du vieux continent fait partie des actions mises en place pour faire progresser les capacités européennes.

Dans ce cadre, l'Agence Européenne de Défense (AED) a lancé en 2014 l'exercice EART (European Air to Air Refuelling Training) organisé par l'EATC (European Air Transport Command). L'édition 2015 de cet exercice a eu lieu du 13 au 24 avril 2015 sur la base d'Eindhoven aux Pays-Bas.

EART réunissait cette année quatre ravitailleurs européens : un A310 MRTT allemand, un KC-135 français, un KDC-10 néerlandais et un KC-767 italien. En coopération avec plusieurs dizaines de chasseurs participant à l'exercice Frisian Flag 2015 au dessus de la mer du Nord, les ravitailleurs ont travaillé les procédures de rendez vous, l'utilisation des liaisons tactiques ou encore les procédures de planification des séances de ravitaillement.
L'AED et de l'EATC veulent progressivement faire grandir l'exercice EART en augmentant d'une part le nombre de participants mais en approfondissant également les thèmes des exercices.

D'autres initiatives sont en cours pour contrer le déficit de ravitailleurs en Europe. Appuyés par l'OCCAR, Les Pays-Bas, la Norvège et la Pologne négocient actuellement avec Airbus pour l'acquisition de 3 ou 4 ravitailleurs A330 MRTT. Ces trois nations veulent ainsi former le noyau d'une flotte européenne de ravitailleurs à laquelle toute nation européenne qui le voudra pourra se joindre. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.