Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Applications Actualité Bourget 2017 Actualité Espace

e-Geos s’associe à une start-up californienne

Exemple d'analyse d'image satellitaire. © Leonardo

A l’occasion du Salon du Bourget, Leonardo a annoncé la signature d’un accord entre e-Geos et Orbital Insight pour l'offre de nouveaux services par satellite.

Co-entreprise créée en 2000 par l’Agence spatiale italienne (20%) et Telespazio (80%), e-Geos compte aujourd’hui parmi les principaux acteurs mondiaux de l'activité géospatiale, disposant de la flotte Cosmo-SkyMed (quatre satellites d’observation à radar à synthèse d'ouverture –SAR), et proposant des solutions d'application, de contenu et de services, notamment pour le programme européen Copernicus. e-Geos contribue ainsi à la surveillance pour la protection environnementale, la cartographie d’urgence dans le cadre de la gestion des catastrophes naturelles, la défense et le renseignement, la surveillance maritime (détection des navires et des marées noires), les mesures interférométriques pour les glissements de terrain et l’analyse des affaissements du sol, ou la cartographie thématique pour l’agriculture et la sylviculture. En soutien de ces applications opérationnelles, e-Geos exploite le Centre spatial de Matera pour l’acquisition, l’archivage et le traitement des données des satellites Cosmo-SkyMed et Sentinelles de l’Agence spatiale européenne.

 

Big data.

Constatant une évolution extrêmement rapide de l’activité, et en particulier des besoins croissants dans l’analyse de données, un rapprochement vient d’être décidé avec Orbital Insight, start-up créée en décembre 2013 dans la Silicon Valley autour du traitement avancée des images et de l’analyse de données à l’échelle du pétabyte. Orbital Insight compte aujourd'hui plus de 65 employés, dont 45 ingénieurs et 17 doctorants.

« L'espace fournit une quantité d'informations inimaginables pour une multitude d'utilisations, le véritable défi est de les exploiter, considère Luigi Pasquali, directeur du secteur spatial de Leonardo et PDG de Telespazio. Notre partenariat avec Orbital Insight combinera notre expérience dans le traitement des données satellitaires avec les nouvelles techniques innovantes, nous permettant d'offrir de nouveaux services et applications. »

Sous le patronage de l'Agence spatiale italienne, la collaboration entre les deux sociétés exploitera des solutions de cloud computing et de techniques innovante d'apprentissage de la machine et d'intelligence artificielle développées par Orbital Insight, afin d’analyser les images à très haute résolution de la constellation Cosmo-SkyMed, mais également intégrer des données provenant d'autres sources d'information, type drones.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.