Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Dubai Airshow 2017 Actualité Salons

Dubai Airshow 2017 : Le Japon expose le C2

Le C2 est présenté au salon de Dubai. © Emmanuel Huberdeau

Le ministère de la défense japonais expose son avion de transport C2. L'appareil a été déclaré opérationnel en mars 2017 et c'est la première fois qu'il est présenté a l'étranger.

Le C2 est le fruit d'un programme lancé en 2001 par le Japon et confié à l'industriel Kawasaki. L'appareil a été conçu pour remplacer le C-1 car le Japon estimait que ni le C-17, ni l'A400M, ni le C-130J ne répondaient à ses besoins. Le premier prototype a effectué son vol inaugural en janvier 2010. La force aérienne d'autodéfense japonaise a réceptionné un premier exemplaire en juin 2016. 

Selon les aviateurs japonais, le C2 se situe entre le C-130J et le C-17 sur le marché des avions de transport et il est comparable à l'A400M. Contrairement à son homologue européen, le C2 est propulsé par deux réacteurs CF-6-80C2K1F lui permettant d'atteindre la vitesse maximale de Mach 0,82. Il est d'ailleurs présenté comme un avion de transport rapide à long rayon d'action devant combler l'espace entre le C-17 et le C-130. 

Le C2 a une masse à vide de 69 tonnes et une masse maximale au décollage de 141 tonnes. La zone cargo fait 15,65 m de long pour une hauteur maximale de 4 m. L'avion pourrait emporter deux camions, un hélicoptère moyen ou encore 110 personnes. Avec 36 tonnes de fret, le rayon d'action est de 4 500 km. 5 300 km avec 32 tonnes et 9 800 km avec une zone cargo vide. L'appareil peut être ravitaillé en vol avec un système rigide (Boom).

L'avion de transport japonais est conçu pour pouvoir larguer du frêt pas sa porte arrière et des parachutistes en automatique par les deux porte latérales arrière ou la rampe pour les chuteurs opérationnels. Il peut aussi effectuer des missions tactiques. Le ministère de la défense japonais explique que l'ordinateur de bord peut assister l'équipage pour les vols basse altitude. Le cockpit offre une vue très dégagée aux pilotes. Un équipement a été intégré pour faciliter la tenue de position lors des vols en formation. Le C2 est doté d'un système d'autoprotection et la plupart des réservoirs de carburants sont protégés par des plaques blindées. Le ministère de la défense japonais ne donne cependant aucune indication sur les capacités de posé sur des terrains sommaires. 

Le Japon s'ouvre progressivement à l'export dans le domaine de la défense. Le C2 fait parti des équipements qui cherchent preneurs à l'étranger. Selon les documents officiels de présentation de l'appareil le "C2 contribuera aux activités de différents pays en faveurs de la promotion de la paix". 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.