Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aéroports Actualité Dubai Airshow 2017 Actualité Salons

Dubai Airshow 2017 : Dubai South dévoile son projet pharaonique.

La gigantesque maquette de Dubai South déployée au Dubai Airshow 2017 avec la nouvelle ville au premier plan et l'aéroport international à l'arrière-plan. © JBH

A l'occasion du Dubai Airshow 2017, Dubai South fait un point d'étape sur le projet "Dubai Aviation District" qui est en cours de développement autour du nouvel aéroport international Al Maktoum qui a ouvert ses portes en 2010. Le projet devait initialement être totalement opérationnel en 2017, mais la finalisation a été repoussée à 2027 à cause de l'impact de la crise économique de 2008. Pour l'instant une seule piste est utilisée, mais à terme, l'aéroport comptera cinq pistes d'une longueur de 4,5 km chacune. A plein rendement, l'aéroport s'étendra sur une surface de 14 000 hectares, avec un trafic passager qui donne d'ores et déjà le tournis. "D'ici 2025, l'aéroport devrait être en mesure d'accueillir 160 millions de passsagers et 240 millions en 2035", explique Mohammad Fariz Hashim, directeur marketing et développement produit de Dubai South. 

Pour l'instant, un des bâtiments déjà opérationnel en plus du terminal principal est le terminal VIP, qui a ouvert en 2016, s'étend sur 5 600 m2 et est consacré à l'aviation d'affaires. En phase de finalisation, l'aéroport devrait comporter trois terminaux principaux : un dédié à Emirates, un autre consacré aux autres opérateurs aériens et un troisième dédié aux compagnies low cost. L'aéroport comportera de nombreux hangars de maintenance (pour tous les types de visite et tous les types d'avions jusqu'à l'A380), des hôtels et des centres commerciaux. L'investissement total est estimé à 82 milliards de dollars. 

L'aéroport Al Maktoum, situé à environ 40 minutes du centre ville, devrait à terme être relié à l'ancien aéroport par une ligne de métro. Dans le cadre de Dubai South, l'aéroport devrait être entouré d'une sorte de nouvelle "ville" s'étendant sur 3 millions de m2, avec un golf, des espaces d'exposition, un quartier commerçant et résidentiel et une zone de nouveaux établissements hôteliers. "Quand le projet sera achevé, il permettra de faire la jonction entre la ville de Dubai au nord et Abu Dhabi au sud", précise Mohammad Fariz Ashim.  

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.