Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Constructeurs Actualité Drones

Drones : Delair-Tech passe à la prestation "tout compris"

Delair-tech mise sur son dernier drone DT26X encore plus performant pour accroître sa présence sur le marché professionnel. © Delair-tech

Delair-Tech, l'un des pionniers en France du drone civil à usage multi-professionnel et industriel, vient à son tour de créer une entité dédiée capable de proposer aux groupes industriels "des solutions d'imageries aériennes tout inclus". "Delair-Services leur fournit des résultats clefs en main, ciblés sur leurs besoins propres. Cela leur évite d'avoir à monter une structure drones en interne", indique Michaël de Lagarde, l'un des fondateurs et président de Delair-Tech.

Il fut en effet un temps où les grands des industries minières et pétrolières ainsi que les propriétaires et/ou gestionnaires de grandes infrastructures type barrages, lignes électriques et ferroviaires ont envisagé de se doter de structures internes dédiées à l'exploitation de drones et au traitement des données ainsi fournies. A l'exception de GDF Suez qui a préféré prendre une participation dans le capital de Redbird (qui ne fabrique pas des drones/ndlr), tous, pour des raisons de gestion et de coûts, ont finalement décidé de faire appel à des prestataires de services capables d'apporter une plate-forme aérienne, son ou ses pilotes, les équipements permettant de récolter les infos recherchées puis leur traitement.

Il y a deux mois, ECA Group, filiale du groupe Gorgé, avait franchi ce pas en filialisant son activité drones aériens avec la vocation de fournir tous les services aux clients du secteur civil autour de sa gamme de drones IT180. Delair-Services proposera les mêmes formules autour de son drone DT18 désormais rejoint par le DT26X, plus performant en terme de distance franchissable (150 km), d'autonomie (2 h 50 min) et de charge marchande (4 kg, soit deux fois plus).

Delair-Tech étoffe donc progressivement sa famille de drones, ce qui lui permet de varier son offre selon les différents besoins du client. La société toulousaine peut d'autant plus multiplier les initiatives techniques et commerciales (entité Services et création de filiales aux Etats-Unis et en Australie) qu'elle a réussi une levée de fonds d'un montant de 13 M€ avec l'aide de son soutien de toujours, la société Andromède, holding d'investissement de la famille Hériard Dubreuil.

Andromède apporte en effet 7 M€ tandis que plusieurs actionnaires privés ont mis un totel de 5 M€. La Banque Publique d'Investissement (BPI) est aussi là toujours en soutien sous la forme d'un prêt participatif d'un montant de 1 M€.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.