Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Doublé Chine-Russie

Deux lancements à moins de 80 minutes d'intervalle © CAST / Roscosmos

Dans la nuit du 24 au 25 octobre, la Chine et la Russie ont chacune effectué un nouveau lancement orbital. Le vingt-neuvième de l’année pour la première, et le premier depuis l’échec du Soyouz MS 10 pour la seconde.

Le premier lancement est intervenu le 24 octobre à 22h57 UTC, depuis la base de Taiyuan, dans le nord de la Chine. Une fusée Longue Marche 4B a placé sur orbite héliosynchrone le satellite d’observation des océans HY 2B (HaiYang 2B), pour le compte de l’opérateur privé chinois DFH Satellite (filiale de la Cast). Le lancement du précédent satellite HaiYang (HY 1C) avait eu lieu un mois et demi auparavant.

C’était la 29e mission orbitale de l’année pour la Chine, qui continue de caracoler en tête des lancements mondiaux, devant les Etats-Unis (26 réalisations) et la Russie (12, en comptant celle du 25 octobre et les lancements depuis la Guyane).

 

De bonne augure.

Le second lancement a eu lieu le 25 octobre à 0h15 UTC depuis la base militaire de Plessetsk, à 800 km au nord de Moscou, en Russie, à l’aide d’un Soyouz 2.1b. Il s’agissait de placer, également sur orbite basse, un troisième satellite d’écoute électronique Lotos S1 (Cosmos 2528) du Ministère de la défense russe.

Ce succès intervient seulement deux semaines après l’échec au lancement du Soyouz MS 10. Même s’il ne s’agit pas du lanceur Soyouz FG, ceci apparaît de bonne augure pour la reprise des vols de ce dernier, visiblement prévu pour début décembre aujourd’hui.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.