Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Sciences Actualité Vols habités

Dosis 3D : cartographier les radiations à bord de l'ISS

L'astronaute japonais Satoshi Furukawa avant l'installation de dosimètres pour les modules du laboratoire Kibo, en mai 2014. © NASA/ESA/JAXA

Chaque mois, le centre de contrôle du Cadmos télécharge les données de capteurs de radiation installés à bord du laboratoire Columbus de l'ISS. Un nouveau jeu a été installé par Thomas Pesquet le 21 novembre dernier.

Depuis mai 2012, un jeu de onze dosimètres passifs est présent en permanence à bord du laboratoire européen Columbus, et est remplacé tous les six mois environ, à l'occasion des rotations d'équipage. Le 21 novembre, c'était au tour de Thomas Pesquet de récupérer les capteurs installés par son collègue britannique Tim Peake, le 15 juin précédent, et d'en déployer un nouveau jeu. En attendant le retour du Français avec les capteurs, le téléchargement des données est effectué mensuellement par les équipes au sol du lCadmos, le centre d'aide au développement des activités en micropesanteur et des opérations spatiales du Cnes, à Toulouse.

Cartographie 3D.

L'expérience Dosis 3D (Dose Distribution Inside the ISS 3D) consiste ainsi à les mesurer et à essayer de comprendre comment elles traversent les cloisons de la station. Les données, collectées en continu et couplées à celles recueillies par les autres partenaires internationaux (Jaxa, Nasa et Roscosmos), doivent permettre de dresser une carte tridimensionnelle des radiations de chaque module du complexe orbital.

Dans le cadre de la série « En direct du Cadmos : suivi de la mission Proxima », un article détaillé présente l'expérience Dosis 3D dans le n°2533 d'Air & Cosmos, paru ce vendredi 3 février 2017.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.