Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Dix Vega pour Arianespace

Transfert de l'étage P80 du lanceur Vega VV04 vers la ZLV © ESA-Cnes-Arianespace

Arianespace a officiellement passé commande de dix lanceurs Vega à l'industriel italien ELV SpA, filiale conjointe d'Avio Spazio et de l'Agence spatiale italienne ASI. Le contrat a été signé à Rome le 29 octobre.

Un premier contrat, pour les approvisionnements longs, avait déjà été signé en novembre 2013 pour assurer une disponibilité du premier lanceur dès la fin 2015.

Ces lanceurs prendront la suite des six commandés par l'ESA (un dans le cadre du développement de Vega et cinq dans le cadre du programme de démonstration Verta) et dont trois ont déjà volé.

Le lancement de la mission VV04, prévu le 18 novembre, a dû être reporté à une date ultérieure, le temps d'achever des analyses complémentaires sur la sauvegarde des populations en cas d'échec en raison d'une trajectoire particulière qui amènera un passage du lanceur à faible distance de la ville de Kourou durant les premières phases de vol.

Après VV04, qui emportera le démonstrateur IXV, Arianespace souhaiterait effectuer au moins deux vols en 2015 avec les satellites d'observation Göktürk 1 pour la Turquie et Sentinel 2A de l'ESA, ce qui épuisera le stock de lanceurs commandés via le programme Verta.

Six des dix lanceurs Vega qui viennent d'être commandés sont déjà attribués à des missions pour lesquelles des contrats de lancements fermes ont été signés.

Les charges utiles identifiées sont trois satellites de l'ESA (ADM-Aeolus, Lisa-Pathfinder et Sentinel 3B), un lancement double italo-israélien (Optsat 3000 et Venµs) et deux satellites d'observation marocains.

Au delà de ces dix lanceurs, la version actuelle de Vega devrait céder la place au nouveau Vega C, doté d'un premier étage P120, si le programme de développement est confirmé en décembre au Conseil ministériel de l'ESA à Luxembourg.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.