Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Forces armées

Dissuasion : Exercice de tir de missile ASMPA par les Rafale B des FAS

Rafale B au ravitaillement sur un Phénix lors du vol Réunion Métropole © Emmanuel Huberdeau

Les Forces Aériennes Stratégiques ont réalisé un exercice complet de mise en oeuvre du missile ASMPA afin de démontrer une nouvelle fois leurs capacités.

Le ministère des armées a annoncé qu'un Rafale B de l'escadron 2/4 "La Fayette" a décollé de la base de Saint Dizier le 4 février 2019 pour un exercice simulant une mission de dissuasion nucléaire.

L'appareil équipé d'un missile ASMPA sans charge nucléaire a réalisé une mission de 11 heures comprenant des vols en haute altitude, des ravitaillements en vol sur C-135 et A330 MRTT Phénix, des phases de pénétration à basse latitude dans des zones "hautement défendues" par des système sol air et des chasseurs adverses et des phases de suivi de terrain. A l'issue de cette mission l'équipage du Rafale a tiré son Missile ASMPA sur la zone d’essais du centre DGA Essais de missiles, à Biscarrosse, dans les Landes.

Toute l'année, les équipages et les techniciens des FAS s'entrainent à la mission de dissuasion nucléaire. Généralement, deux fois par an, un grand exercice de synthèse baptisé "Poker" est organisé avec une forte mobilisation des moyens de l'ensemble de l'armée de l'Air. Récemment, deux Rafale des FAS, un Phénix et deux C-135 ont participé à une mission très longue élongation depuis la Réunion ayant duré plus de 12 heures. Les tirs de missile sont plus rares mais sont organisés à intervalles réguliers pour démontrer la capacité des FAS. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.