Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Histoire

Disparition du cosmonaute Viktor Gorbatko

V. Gorbatko (1934-2017) © DR

L'ancien cosmonaute soviétique Viktor Gorbatko, sélectionné en même temps que Youri Gagarine, est mort ce 17 mai, à l'âge de 82 ans.

Viktor Vassilievitch Gorbatko est né le 3 décembre 1934 à Ventsi-Zaria, dans le nord du Caucase, en Russie. Pilote de chasse recruté dans le premier groupe de cosmonautes soviétiques en mars 1961 (avec son camarade Evgueni Khrounov, dont il fut à plusieurs reprises la doublure), il fut candidat malheureux pour la mission Voskhod 2, théâtre de la première marche dans le vide spatial de l'histoire, en mars 1965.

Douzième et dernier de sa promotion à décrocher un vol spatial (9 ans après sa sélection et malgré plusieurs alertes de santé), Viktor Gorbatko a finalement effectué trois missions en l'espace de 11 ans : d'abord en tant que pilote du Soyouz 7 lors du vol commun Soyouz 6/7/8 (du 12 au 17 octobre 1969), ensuite comme commandant de bord du Soyouz 24 et passager de la station Saliout 5 (du 7 au 25 février 1977), et enfin comme commandant des Soyouz 37 et 36 et passager de Saliout 6 (du 23 au 31 juillet 1980). Il totalisa ainsi 30 jours et 12 heures et 47 minutes dans l'espace.

Le vol commun Soyouz 6/7/8 prévoyait un amarrage entre les Soyouz 7 et 8, ainsi que le transfert de deux membres d'équipage, sous la surveillance du Soyouz 6. Mais la défaillance du système de rendez-vous automatique, à 500 m de l'objectif, compromit les plans.

La mission Soyouz 24, la dernière à bord de Saliout 5, ne démarra pas sous les meilleurs auspices, le système de rendez-vous automatique (une fois encore) s'arrêtant soudainement à 80 m de la station. Viktor Gorbatko effectua l'amarrage manuellement, sans instruments ni visibilité, les deux vaisseaux n'étant pas éclairés. « C’est seulement après que la station a été verrouillée mécaniquement que j’ai enfin repris mon souffle, si profondément qu’il s’est entendu jusque sur Terre, dans le centre de contrôle », raconte-t-il.

Le vol se termina par ailleurs de façon mouvementée. La capsule fut d'abord entraînée loin de la zone d'atterrissage prévue, du fait d'une violente tempête de neige. Puis, se posant sur un terrain en pente, elle effectua un rouler-bouler sur plusieurs mètres, qui blessa légèrement Viktor Gorbatko et son compagnon Youri Glaskov. Par -17°C, au milieu de la tempête, les deux hommes durent attendre près d'une heure les équipes de récupération...

La mission Soyouz 37/36 constitua la sixième mission du programme Intercosmos, dans le cadre duquel l'URSS invitait des représentants de pays du bloc soviétique ou socialistes. C'était cette fois au tour du Vietnam, qui proposa de faire voler Tham Tuân, le premier pilote de l'histoire à avoir descendu un bombardier américain B52 durant la guerre du Vietnam –sacré symbole...

Après avoir quitté la Cité des étoiles en 1982, Viktor Gorbatko fut vice-président du comité des sports au Ministère de la Défense, professeur à l’Académie Joukovski des ingénieurs de l’Armée de l’Air, président de la Fédération soviétique de parachutisme et de la Société philatélique d'URSS, député au Parlement et enfin directeur-général de la société AA et AL à Moscou.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.