Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Deuxième essai du moteur commun aux lanceurs Ariane 6 et Vega C

Nouvelle étape dans le développement des futurs lanceurs européens © J.-M. Guillon / ESA - Cnes - Arianespace - Optique Vidéo du CSG

Le Centre spatial guyanais a accueilli le 29 janvier un nouvel essai du moteur P120C.

Intitulé QM 1 (Qualification Motor), le deuxième essai au banc du moteur commun au premier étage du futur lanceur européen léger Vega C (qui doit effectuer son vol inaugural cet automne) et aux étages d'accélération des deux versions du lanceur lourd Ariane 6 (qui doit entrer en service à l’été 2020) a été réalisé le 29 janvier, dans le cadre de sa qualification.

Il s’est déroulé sur le BEAP (Bâtiment d’essai des accélérateurs à poudre) du Centre spatial guyanais.

Il a duré 135 secondes et a permis de développer une poussée maximale de 4 650 kN.

 

Le plus gros moteur du monde.

Développé par ArianeGroup et Avio, le P120C est dérivé du P80 (88 tonnes de propergol).

Il est composé de 142 t de propergol solide, produit et chargé en Guyane par Regulus, puis assemblé par Europropulsion (corps de propulseur chargé avec la tuyère, allumeur, système de pilotage du vecteur poussée moteur...).

Il pèse 11 tonnes à vide et mesure 13,5 mètres de long, pour un diamètre de 3,4 mètres.

C’est le plus gros moteur à propergol solide bobiné construit d’une seule pièce au monde.

 

Troisième essai avant l’automne.

Le P120C avait effectué son premier essai DM (Demonstration Motor) le 16 juillet dernier.

Un troisième essai, QM2, doit avoir lieu d’ici l’automne.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.