Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Armées Actualité Défense

Des Rafale pour sécuriser le lancement du satellite militaire CSO

Deux Rafale de Saint Dizier sont mobilisés dans le cadre du lancement de CSO-1. © Armée de l'air

L'Armée de l'air a détaillé le dispositif de sûreté aérienne mis en place dans le cadre du lancement du satellite militaire CSO (composante spatiale optique).

Le lancement du satellite militaire CSO est un événement majeur du mois de décembre. Afin de le sécuriser, les armées françaises sont mobilisées, notamment à travers le dispositif BUBO. Celui-ci vise à sécuriser le site de Kourou lors de tirs de satellites militaires, comme cela sera le cas avec CSO. Dans ce sens, « six équipages de l'armée de l'air ont quitté la métropole pour rejoindre la base de lancement de Kourou, située en Guyane », a rapporté le Ministère des Armées. Le dispositif aérien provenant de la métropole s'articule principalement autour de deux Rafale, d'un avion radar E-3F Awacs et d'un ravitailleur C-135. Ces moyens aériens vont permettre de renforcer le dispositif particulier de sûreté aérienne (DPSA) dont sont en charge les forces armées en Guyane (FAG). « Ce renforcement du DPSA garantit la maitrise de l'espace aérien par le traitement adapté de toutes les menaces aériennes susceptibles de perturber le déroulement des différentes phases de lancement », explique l'armée de l'air. 115 aviateurs et 48 tonnes de matériel ont également été acheminés en Guyane. Un Antonov An-124 et un A400M ont notamment été mobilisés pour ce convoyage.

Prévu initialement pour le 18 décembre, le lancement du premier satellite CSO a finalement été reporté au 19 décembre en raison de conditions météorologiques en Guyane. CSO, qui s'articule autour de trois satellites, devrait être opérationnelle d'ici 2021 et « appuiera les opérations militaires avec une plus grande résolution d'images, de jour comme de nuit ». Cette composante spatiale optique fait partie du programme français MUSIS de système multinational d'imagerie spatiales pour la surveillance, la reconnaissance et l'observation. Le prochain numéro d'Air&Cosmos revient en détail sur CSO et sera dans les kiosques dès le vendredi 21 décembre.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.