Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité PME - ETI Actualité Sciences

Des PME au service du sismomètre martien Seis

Ecorché de l'instrument © IPGP/David Ducros

Après plus de cent sols sur Mars, le sismomètre français est prêt à démarrer ses mesures. Différentes parties prenantes ont permis sa construction, notamment des PME d’Ile-de-France et d’Occitanie.

Proposé par l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP), et développé sous la maîtrise d’œuvre du Cnes entre 2013 et 2018, le sismomètre français très large bande Seis (Seismic Experiment for Interior Structures) est le principal instrument de la mission américaine Mars InSight, arrivée sur Mars le 26 novembre dernier. Ses capteurs VBB ont été fournis par Sodern, filiale d’ArianeGroup.

Après une série d’essais alors qu’il se trouvait encore sur l’atterrisseur, et avec moult précautions, Seis a été déposé sur le sol le 19 décembre suivant, puis nivelé à l’horizontale. Son câble le reliant à l’atterrisseur a ensuite été ajusté et, le 2 février, l’instrument a été délicatement recouvert de son dôme WTS (Wind and Thermal Shield).

Après plus de cent sols sur Mars (atteints le 9 mars), tandis que les équipes françaises sont rentrées en France, Seis va pouvoir démarrer sa collecte. Elle doit durer une année martienne.

 

Plus de 25 sous-traitants.

Pour la construction de Seis, en particulier pour la fourniture de pièces ou d’équipements de grande précision, plusieurs sous-traitants ont été sollicités – en majeure partie des PME d’Ile-de-France ou de la région Occitanie. Nous avons demandé au Cnes, à l’IPGP et à Sodern de nous présenter leurs principaux partenaires, ainsi que les enjeux des contrats engagés : il s’agit de Acmel Industries, Akka Technologies, Altran, Assystem Technologies, Atelier Images, Axon’ Cable, Bodycote, Boyet, Ciretec, CS-SI, Delta Précis, Epsilon-Alcen, Erems, Exxelia, Faulhaber Minimotor, l’Irap, ISP System, Kerdry, le Laboratoire central des ponts et chaussées, Mecano ID, Microcertec, Nexeya, Roland-Bailly, R.Tech, SAP Micromécanique et Smac.

A retrouver dans le dossier paru ce 15 mars dans le n°2632 d'Air & Cosmos.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.