Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

Dépenses militaires : la France se fait dépasser par l'Inde

La France perd une place une classement général et se retrouve en 6ème position. © SIPRI

Le 2 mai, le SIPRI (Stockholm International Peace Research Institute) a publié une étude sur l'évolution des dépenses militaires en 2017. La France perd la cinquième place du classement, au profit de l'Inde.

L'année dernière, les investissements de défense ont cumulé à 1 739 Md$. 2017 enregistre donc une légère hausse de 1,1% par rapport à 2016 en termes de dépenses militaires. Ce marché reste largement dominé par les Etats-Unis, qui enregistre des investissements stables sur les deux dernières années. Avec 610 Md$ de dépenses en 2017, « les Etats-Unis ont dépensé plus pour leurs forces armées que les sept pays les plus dépensiers suivants », rapporte le Sipri.

Avec de tels investissements, les Etats-Unis participent largement au poids de l'OTAN dans le budget mondial. Ainsi, l'alliance a enregistré 900 Md$ de dépenses en 2017, « soit 52% des dépenses mondiales », détaille le Sipri. Ce montant est également soutenu par la hausse des dépenses en Europe centrale, qui ont enregistré une croissance de 12%, bien qu'elles restent encore limitées. Cette augmentation est particulièrement notable au regard de l'évolution en Europe de l'Ouest, où les dépenses militaires ont connu une hausse de 1,7%.

La Chine, deuxième plus gros investisseur, a, de son côté, enregistré une hausse de 5,6% par rapport à 2016. Le montant de ses dépenses s'établit alors à 228 Md$. Pékin investit largement dans sa défense depuis plus de deux décennies. Ainsi, « la part des dépenses chinoises dans les dépenses militaires mondiales est passée de 5,8% en 2008 à 13% en 2017 », explique le centre de recherche. L'Asie en règle générale enregistre une tendance haussière de ses dépenses militaires, principalement en raison de la montée des tensions dans la région. Cela permet également à certains Etats de développer leur industrie nationale, à l'instar donc de la Chine. L'Inde n'est pas en reste question dépenses militaires, avec une hausse de 5,5% entre 2016 et 2017. Ses investissements culminent à 63,9 Md$. Cela permet à New Dehli de passer devant la France au classement mondial et de décrocher la cinquième place. Enfin, la Corée du Sud a également enregistré une hausse de ses dépenses de 1,7%.

Si les tensions qui existent en Asie expliquent la hausse des budgets de défense, ce constat s'étend également au Moyen-Orient. Après une chute de ses dépenses militaires en 2016, l'Arabie Saoudite revient sur le banc des pays en hausse, avec un investissement massif de 9,2%. « Avec 69,4 Md$ de dépenses, l'Arabie Saoudite enregistre la troisième plus forte dépense militaire au monde », établit le Sipri. Des hausses significatives ont également été constatées en Iran (+19%) et en Irak (+22%). « En 2017, les dépenses militaires exprimées en pourcentage du PIB étaient plus élevées au Moyen-Orient (5,2%). Aucune autre région du monde n'a consacré plus de 1,8% de son PIB aux dépenses militaires », précise le rapport.

Si dans l'ensemble les puissances militaires ont enregistré des hausses de leur dépense, la Russie constitue une exception. Moscou connait la première baisse de ses dépenses militaires depuis 1998, soit une diminution de 20% par rapport à 2016. Cette situation s'explique par les difficultés économiques rencontrées par le pays depuis quelques années, nécessitant de revoir les investissements de l'Etat. Avec 66,3 Md$ alloués à la Défense en 2017, la Russie détient la quatrième place du classement des Etats ayant le plus investit.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.