Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Drones Actualité Drones civils Actualité Filière drones

Delta Drone met la main sur Techni Drone

Techni Drone a déjà formé plus de 500 télé-pilotes dans ses centres de Baix et de Pornic © Techni Drone

Comme prévu la consolidation de la filière drones autour d'acteurs majeurs se poursuit (cf. Air & Cosmos n° 2519 du 27 octobre 2016), Delta Drone vient d'acquérer 51 % du capital de Techni Drone. "Les actionnaires cédants sont les investisseurs présents dans le capital de Techni Drone depuis juin 2016 ainsi que, pour le complément, les deux managers de la société. A l'issue de l'opération, ces deux derniers conserveront ensemble 49 % et demeureront à la direction de l'entreprise".

Techni Drone a joué la carte de la formation des télé-pilotes pour répondre à des besoins qui s'annonçaient grandissants. Plus de 600 personnes sont passées par ses deux centres de formation implantés à Baix (Ardèche) et Pornic (Loire-Atlantique) et Techni Drone vient d'en ouvrir un troisième à Brétigny-sur-Orge dans l'Essonne. Delta Drone avait créé de son côté sa propre école de formation en 2013, baptisée Ecole française du drone et devenue filiale avec des centres de formation à Lyon, Toulouse, Bordeaux, Grenoble. Première synergie importante entre les deux sociétés qui vont ainsi devenir incontournables en matière de formation de télé-pilotes. Signe qui ne trompe pas : le pôle formation sera dirigé par Pierre-Emmanuel Leclere, actuel co-dirigeant et fondateur de Techni Drone.

D'autres synergies sont annoncées dans les prestations de services utilisant les drones comme plates-formes. Techni Drone est implantée dans le secteur des carrières alors que Delta Drone occupe celui de l'eau depuis pas mal de temps via sa filiale Hydrogéosphère. Un secteur vers lequel Techni Drone avait commencé à s'intéresser tandis que Delta Drone a pris pied sur celui des carrières puisque que les deux sociétés ont été retenues par Eurovia pour les relevés de données par drones de ses carrières.

Pour autant, les deux sociétés resteront concurrentes dans le cadre des grands appels d'offres nationaux lancés par plusieurs groupes industriels majeurs du secteur : LafargeHolcim, Colas, Eurovia. Pour autant, la rationalisation du parc de drones est d'ores et déjà annoncée. Elle se fera autour de systèmes de drones identiques, les Delta X et Delta Y.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.