Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Maintenance Actualité MRO

Dassault Aviation renforce son empreinte MRO

Dassault Aviation a racheté les activités MRO du groupe TAG Aviation en Europe. © Dassault Aviation

Dassault Aviation vient de racheter deux ateliers MRO d'avions d'affaires. Objectif : renforcer son empreinte mondiale et augmenter la part de marché du groupe dans la maintenance des Falcon. D'autres acquisitions ne sont pas à exclure.

En moins d'un mois, Dassault Aviation a racheté les activités MRO d'ExecuJet et du groupe TAG Aviation, deux ateliers dédiés à la maintenance des avions d'affaires. Pour TAG Aviation, spécialisé dans "les produits Dassault et Bombardier", l'acquisition ne porte que sur les activités MRO européennes avec des stations-services qui viennent ainsi renforcer le réseau déjà existant de Dassault Aviation. ExecuJet apporte un réseau beaucoup plus conséquent une empreinte mondiale beaucoup plus importante avec notamment trois stations-service en Afrique, une à Dubaï, une à Kuala Lumpur et quatre en Australie/Nouvelle-Zélande. Des régions où Dassault Aviation ne dispose pas de stations-service. Et ce mouvement d'acquisitions d'ateliers MRO pourrait bien se poursuivre. Interrogé, Eric Trappier, président de Dassault Aviation, a répondu : "Pourquoi pas", lors de la présentation des résultats annuels de la société. L'Amérique Latine pourrait logiquement être la prochaine cible au regard de la carte des implantations donnée par Dassault Aviation.

Cela fait un certain temps que Dassault Aviation travaille à une montée en puissance dans le secteur des services aux clients et de la MRO. La première étape a été de mettre en place le concept de "Falcon Response" d'intervention rapide auprès de clients confrontés à des pannes. "Falcon Response" compte désormais deux avions et 1395 heures de vol accumulées au cours de 191 missions. Avec un retour d'expérience positif au regard des résultats d'enquête menée auprès des clients. A ce "Samu" du jet d'affaires vient donc s'ajouter une stratégie industrielle dont le premier volet répond aussi à la satisfaction clients en ramenant "la maintenance des Falcon dans un réseau propriétaire afin d'en maîtriser la qualité et de gérer en direct la relation clients sur toute la durée de maintenance" des Dassault Falcon.

Le deuxième volet de cette stratégie industrielle est d'augmenter "la part de marché du groupe Dassault dans la maintenance Falcon" et pas seulement puisque TAG Aviation est aussi spécialisé dans les Bombardier tandis que Execujet a su "fidéliser une clientèle d'opérateurs d'avions d'affaires de différentes marques". Et la réalisation de deux volets passe par un réseau mondial de stations-service. D'autant qu'il s'agit de garder la maîtrise de la MRO de la flotte Falcon, 2300 avions dans le monde, tout en éliminant "le risque qu'un concurrent ne devienne le principal maître d'oeuvre de la maintenance de nos avions".

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.