Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Equipementiers Actualité Résultats

Croissance record pour Safran en 2013

GreenTaxiing © Cosmao

C'est un groupe qui se porte bien : Safran vient d'annoncer un chiffre d'affaires en hausse de 8,4 % en 2013, pour atteindre les 14,69 Md€. Le résultat net s'établit à 1,193 Md€ en 2013, en progression de 22 % par rapport à 2012.

Sans surprise, c'est l'activité propulsion du groupe français qui génère près de la moitié des revenus du groupes français, avec un chiffre d'affaires de 7,79 Md€ en progression de 11,2 % par rapport à 2012. "Il y a une grosse dynamique dans le domaine de la propulsion", estime Jean-Paul Herteman, pdg de Safran. Le succès du moteur Leap de CFM International y est évidemment pour quelque chose, puisque ce dernier bénéficie d'un carnet de près de 6000 commandes fermes. Importante dynamique également dans les turbines d'hélicoptères avec trois développements en cours chez Turbomeca (Arrius 2R, Arrano, et Ardiden 3C).

Du coté des équipements, l'industriel français a également confirmé en 2013 son tournant vers l'avion plus électrique avec le rachat de Goodrich Electrical Power Systems (GEPS), et des activités de distribution électrique de Eaton, deux briques indispensables pour pouvoir faire une offre complète dans le domaine des systèmes électriques pour avion.

Enfin, "la défense résiste bien", précise le pdg de Safran, qui a annoncé qu'Optrolead (filiale commune de Sagem et Thales) avait reçu un premier PEA pour le développement d'une nouvelle boule optronique fin 2013.

Pour 2014, Safran prévoit de se maintenir sur une trajectoire de croissance avant un chiffre d'affaires en progression "d'environ 5 %" et une augmentation du résultat opérationnel courant ajusté "légèrement supérieur à 10 %".

Sur le plan industriel, il s'agira également de poursuivre la préparation de l'entrée en service du moteur Leap, continuer le développement des activités dans le domaine de l'avion "plus électrique", et poursuivre le développement des turbines Arrano (pour l'hélicoptère X4 d'Airbus Helicopters) et Silvercrest (Dassault Falcon 5X et Cessna Citation Longitude).

Safran vise également une position de "risk sharing partner" de 10 % sur le moteur GE9X de General Electric (destiné au 777X), soit un niveau de participation équivalent à ce qu'il fait déjà sur le GEnx (moteur du 787).
 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.