Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Eurosatory 2018 Actualité Systèmes

Cordon DS2i : surveiller et protéger

Le système SMDR2 permet de surveiller des zones étendues. © Cordon DS2i

A l'occasion du salon Eurosatory, l'entreprise normande Cordon DS2i exposait au sein du pavillon de Normandie AeroEspace. Elle mettait notamment à l'honneur deux de ses innovations, le SMDR2 et le DPIS.

Le système mobile de détection et de renseignement de deuxième génération (le SMDR2) est une solution conçue pour la surveillance de zones et la sécurisation de frontières. A partir d'un véhicule terrestre contenant une benne (type pick up), Cordon DS2i est capable d'installer un mât équipé d'une caméra au sommet. Cette prise de vue en hauteur permet de surveiller une zone étendue et d'avoir une « connaissance de la situation tactique en temps réel », précise l'entreprise. Il est également possible de l'équiper d'un système de communication satellitaire. Lors de la dernière édition du salon ShieldAfrica, Cordon DS2i a reçu des manifestations d'intérêt pour le SMDR2 de la part de plusieurs Etats africains, soucieux de surveiller leurs frontières.

Sur Eurosatory, l'entreprise normande présentait également son dôme de protection pour infrastructure sensible, le DPIS. Cette solution se compose elle aussi d'un mât, mesurant 20 mètres de haut, équipé d'une caméra infrarouge. Le DPIS permet de surveiller une zone, entre 19 et 150 hectares, et de détecter toute intrusion sur site. Un véhicule peut être identifié à une distance de 1,5 km et une personne physique dans un rayon de 700 mètres. A partir du moment où une activité est détectée, un signal est envoyé aux équipes de sécurité. Elles peuvent alors avoir accès aux images afin d'adapter leur réponse. Une patrouille peut être envoyée afin d'intercepter l'intrus grâce à un suivi en temps réel mais un drone peut également être employé afin de faire de la levée de doute. Ce système de protection peut venir renforcer la sécurité d' « installations temporaires, de sites sensibles, d'aéroports et d’infrastructures militaires », explique Cordon DS2i.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.