Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial Actualité Vols habités

Copenhagen Suborbitals lance sa fusée Nexø I

Préparatifs du lanceur à quai. © Copenhagen Suborbitals

Samedi 23 juillet, l’association danoise Copenhagen Suborbitals a effectué un lancement de sa fusée expérimentale Nexø I depuis la mer Baltique.

Créée en 2008 sur les anciens chantiers navals de Refshaleøen (Copenhague) et fonctionnant à l’aide de financements participatifs, l’association Copenhagen Suborbitals compte aujourd’hui 55 membres bénévoles qui espèrent pouvoir envoyer d’ici quelques années des astronautes amateurs à 100 km d’altitude, en position debout à bord de la fusée hybride Spica, tels les hommes canon des années 30… En juin 2011, l’association avait réussi à faire voler sa fusée HEAT-1X (1 630 kg et 9 m de haut) et son compartiment Tycho Brahe embarquant un mannequin, à une altitude d’environ 2,8 km.

Le 23 juillet, avec plusieurs mois de retard, l’association a lancé sa nouvelle fusée expérimentale Nexø I, depuis la plateforme « Spoutnik » placée au large de la côté est du Danemark. Nexø I pèse 150 kg au décollage et mesure 5,6 m de haut, pour un diamètre de 300 mm. Elle est réalisée en aluminium (pour ses réservoirs et sa structure principale) et en fibre de carbone (pour sa coiffe et sa case parachute). Son moteur BPM5, d’une poussée de 5 kN, fonctionne avec de l’oxygène liquide et un mélange d’éthanol et d’eau.

L’objectif du lancement de samedi était de tester en vol le nouveau moteur BPM5, d’atteindre entre 6 et 10 km d’altitude et de redescendre sous parachute. Mais la fusée, visiblement été victime d’une avarie en cours d’ascension, est retombée en mer après avoir seulement atteint 1,5 km, apparemment sans trop de dégâts. Pour les équipes de Copenhagen Suborbitals, ces 22 secondes de vol constituent malgré tout une véritable réussite.

Replay du lancement sur https://www.youtube.com/watch?v=5mQ8bz1E6V8&feature=youtu.be&t=3h1m16s

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.