Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité transport aérien Actualité Aviation légère et d'affaires

Coavionnage : la DGAC fixe les règles à respecter

Pour avoir le droit de réaliser du coavionnage, le pilote devra au minimum détenir la qualif de vol aux instruments ou d'instructeur. © DR

Au terme de plusieurs mois de débats et d'échanges, de réunions de travail avec les parties concernées, la DGAC (Direction générale de l'aviation civile) vient de publier, ce mardi 23 août, une consigne opérationnelle "à effet immédiat, instituant le cadre réglementaire français". Une consigne qui renforce le dispositif réglementaire européen "en application de l'article 14.1 du règlement 216/2008".

La consigne opérationnelle de la DGAC distingue deux cas de figure. Le premier porte "sur les vols circulaires de moins de 30 min entre le décollage et l'atterrissage et durant lesquels l'aéronef ne s'éloigne pas à plus de 40 km de son point de départ". Si ces vols sont réalisés par le détenteur d'une licence de pilote privé, il faudra à ce dernier satisfaire à plusieurs conditions : une expérience d'au moins 200 heures de vol après l'obtention de la licence et "une expérience récente d'au moins 25 heures de vol dans les douze derniers mois. Une disposition identique à celle concernant les baptêmes de l'air en aéroclubs.

Dans le cas d'un vol de navigation en coavionnage, "il sera exigé, en outre (en plus/ndlr), si le pilote ne dispose pas d'une licence de pilote professionnel, la détention d'une qualification de vol aux instruments ou d'une qualification d'instructeur". Des mesures qui, souligne la DGAC, "réservent la pratique du coavionnage aux pilotes professionnels et aux pilotes privés expérimentés et aptes à gérer des situations dégradées, dans la planification et la réalisation du vol".

Avec cette consigne, environ 14 000 pilotes français pourront effectuer du coavionnage en vols de navigation, soit plus du tiers du total des pilotes enregistrés.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.