Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Nomination

Christian Scherer devient directeur commercial d'Airbus

Christian Scherer succède à Eric Schulz comme directeur commercial d'Airbus. © Airbus

Suite au départ d'Eric Schulz pour raisons personnelles, Christian Scherer est nommé directeur commercial d'Airbus. Ce vendeur dans l'âme était président d'ATR depuis 2016.

Airbus a un nouveau directeur commercial. Eric Schulz ayant décidé de quitter Airbus "pour raisons personnelles", Tom Enders, président du groupe européen, a décidé de nommer Christian Scherer pour succéder à Eric Schulz. Christian Scherer présidait ATR depuis le mois d'octobre 2016. Fils de l'ingénieur navigant d'essai Günther Scherer qui était du premier vol de l'Airbus A300B le 28 octobre 1972, Christian Scherer a été "nourri au lait" Airbus dès son plus jeune âge. Il connaît donc la maison à fond et tous les recoins de la grande et petite histoire du groupe européen qu'il intègre en 1984.

Après en "avoir bavé" comme administrateur de contrats, puis comme négociateur pendant cinq ans, c'est le temps de l'envol comme directeur des contrats Amérique du Nord en 1990. Mais, c'est à partir de 2007 que ce diplômé de l'Ecole supérieure de commerce de Paris et détenteur d'un mastère en marketing international à l'Université d'Ottawa pourra pleinement donner la mesure de ses talents.

Directeur de la stratégie et des programmes futurs, à lui le long terme et le "jus de crâne". C'est d'ailleurs à ce titre qu'il est d'ailleurs l'un des architectes de l'Airbus A320neo. Ce qui n'est pas rien au vu du succès commercial. "Tout est dans le timing", expliquait-il en 2010, ravi du bon coup fait à Boeing contraint de suivre, avant de passer chez Cassidian puis Airbus Defence & Space comme directeur commercial avant de redonner du souffle à ATR.

 

Christian Scherer connaît la maison Airbus à fond et tous les recoins de la grande et petite histoire du groupe européen. Il faut dire qu'il est tombé dedans quand il était petit. Son père fit partie de l'équipe des pionniers, aux côtés de Felix Kracht, et participa au premier vol de l'A300 comme ingénieur d'essai. Christian Scherer n'en tire aucune gloire. Et si l'œil bleu est rieur, le personnage est d'une discrétion confondante.

Il ne faut pas s'y fier. Christian Scherer en a vu et entendu beaucoup. Après en avoir « bavé » comme administrateur de contrats, puis comme négociateur pendant cinq ans chez Airbus, c'est le temps de l'envol comme directeur des contrats Amérique du Nord en 1990. Mais c'est à partir de 2007 que ce diplômé de l'Ecole supérieure de commerce de Paris et détenteur d'un master en marketing international à l'université d'Ottawa pourra pleinement donner la mesure de ses talents.

A lui la stratégie à long terme et le « jus de crâne » sur les programmes futurs. Le « bizlab » n'est pas encore à la mode que Christian Scherer le pratique déjà, ce qui doit aujourd'hui le faire doucement « rigoler ». C'est à ce titre qu'il est d'ailleurs l'un des architectes de l'A320neo. Ce qui n'est pas rien au vu du succès commercial. « Tout est dans le timing », expliquait-il en 2010, ravi du bon coup fait à Boeing contraint de suivre, avant de passer chez Cassidian puis Airbus Defence & Space. ¦ YC

Christian Scherer connaît la maison Airbus à fond et tous les recoins de la grande et petite histoire du groupe européen. Il faut dire qu'il est tombé dedans quand il était petit. Son père fit partie de l'équipe des pionniers, aux côtés de Felix Kracht, et participa au premier vol de l'A300 comme ingénieur d'essai. Christian Scherer n'en tire aucune gloire. Et si l'œil bleu est rieur, le personnage est d'une discrétion confondante.

Il ne faut pas s'y fier. Christian Scherer en a vu et entendu beaucoup. Après en avoir « bavé » comme administrateur de contrats, puis comme négociateur pendant cinq ans chez Airbus, c'est le temps de l'envol comme directeur des contrats Amérique du Nord en 1990. Mais c'est à partir de 2007 que ce diplômé de l'Ecole supérieure de commerce de Paris et détenteur d'un master en marketing international à l'université d'Ottawa pourra pleinement donner la mesure de ses talents.

A lui la stratégie à long terme et le « jus de crâne » sur les programmes futurs. Le « bizlab » n'est pas encore à la mode que Christian Scherer le pratique déjà, ce qui doit aujourd'hui le faire doucement « rigoler ». C'est à ce titre qu'il est d'ailleurs l'un des architectes de l'A320neo. Ce qui n'est pas rien au vu du succès commercial. « Tout est dans le timing », expliquait-il en 2010, ravi du bon coup fait à Boeing contraint de suivre, avant de passer chez Cassidian puis Airbus Defence & Space. ¦ YC

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.