Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Sciences

Chang’e 4 : la Chine à l’assaut de la face cachée de la Lune

Mosaïque d'images de la sonde américaine LRO centrée sur le milieu du bassin Aitken © NASA/GSFC/Arizona State University

Ce 7 décembre vers 19h30 (heure de Paris), la Chine doit expédier la sonde Chang’e 4, premier engin au monde à tenter un atterrissage sur la face cachée de notre satellite naturel.

Pour sa deuxième mission prévoyant un atterrissage sur la surface de la Lune, la Chine (qui a réussi son 34e lancement orbital de l’année ce 7 décembre à 4h42 UTC, avec douze charges utiles embarquées) vise… sa face cachée, plus particulièrement le cratère Von Karman situé dans le bassin Aitken du pôle sud, de 186 km de diamètre.

La sonde Chang’e 4 et son atterrisseur sont les modèles de rechange de la mission Chang’e 4, lancée le 1er décembre 2013. Treize jours plus tard, Yutu (lapin de jade), un petit rover à six roues de 140 kg (dont 20 kg de charge utile) développé par l’Institut d’ingénierie des systèmes aérospatiaux de Shangaï, avait été déposé dans la mer des Pluies. Prévu pour parcourir 10 km en trois mois, il se bloqua malheureusement au bout de 114 m, en janvier 2014, victime d’une avarie technique, et cessa définitivement d’émettre en mars 2015. C’était le premier engin à se poser en douceur sur l’astre de la nuit depuis la sonde soviétique Luna 24, en août 1976.

L’atterrissage du rover est prévu « début 2019 ».

 

Mission géophysique… et biologique.

La mission Chang’e 4 sera essentiellement dédiée à la géophysique, mais embarque également des graines et des œufs d'insectes, pour vérifier si les plantes et les insectes peuvent éclore et se développer ensemble en synergie. Les données seront relayées vers la Terre par l’intermédiaire du satellite Queqiao, placé le 20 mai dernier à 65 000 km du sol lunaire sur le point de Lagrange L2 du système Terre-Lune.

Le lancement, confié à une Longue Marche 3B/E, est prévu en fin d’après-midi, entre 18h15 et 18h34 UTC, depuis le centre de Xichang, au sud-ouest de la Chine.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.