Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Aviation légère et d affaires Actualité Constructeurs Actualité Fusions & acquisitions

Cessna rachète son concurrent Beechcraft

Beechcraft King Air 350O © Beechcraft

Le groupe américain Textron vient de se faire un beau cadeau de Noël : contre toute attente, il a annoncé le 26 décembre dernier le rachat du constructeur d'avions légers Beechcraft. Les activités de ce dernier devraient ainsi être intégrées à Cessna, son concurrent direct, également filiale de Textron.

La transaction est évaluée à une valeur de 1,4 milliard de dollars.

Ce mouvement inattendu est le point d'orgue d'un feuilleton démarré en 2008, au moment de la crise économique qui a touché le monde de l'aviation légère et d'affaires. A cette époque, Hawker-Beechcraft est au plus mal : ses ventes s'effondrent, et l'avionneur et contraint de licencier une partie importante de son personnel.

Placé en situation de faillite, l'avionneur va alors passé des années difficile jusqu'à l'annonce d'un vaste plan de restructuration annoncé en 2012 : les activités de construction de jets d'affaires sont abandonnées et l'avionneur est mis en vente sous le nom de Beechcraft.

En rachetant Beechcraft, Textron se donne les moyens d'un créer un géant de l'aviation légère et d'affaires. D'autant que cette acquisition a du sens, puisque les gros des activités de l'avionneur sont basées à Wichita (état du Kansas), tout comme celles de Cessna. Ce dernier va par ailleurs pouvoir intégrer à sa gamme d'avions deux nouveaux modèles d'avions à pistons, le Baron et le Bonanza, et surtout récupérer l'énorme marché du bituropropulseur King Air. Textron va également pouvoir renforcer sa petite offre dans le domaine des avions militaires (qui comprend notamment le projet de mini-jet Scorpion) avec l'appareil d'entrainement et d'attaque AT/T-6C Texan II.

Le chiffre d'affaires estimé de Beechcraft en 2013 est de 1,8 milliard de dollars.
 

(modifié le 08/01/14 à 16h20)

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.