Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile

Brussels Airlines fait ses adieux à l'AVRO

Brussels Airlines a compté jusque 32 AVROs dans sa flotte. © Brussels Airlines

L’histoire est pour ainsi dire bouclée pour Brussels Airlines. C’est à bord d’un AVRO que la compagnie belge à opéré son premier vol, en 2002, quelques semaines après la faillite de la SABENA. Ce premier vol reliait à l’époque Bruxelles à Genève et c’est précisément cette ligne que Brussels Airlines a choisi pour honorer les dernières opérations de l’avion sous ses couleurs.

Au cours de ces 15 dernières années, 31,5 millions de passagers ont pris place dans l'avion à quatre moteurs et les équipages de Brussels Airlines ont effectué plus de 606.000 vols AVRO vers 89 destinations. L’avion a été une des clés du succès de Brussels Airlines, en lui permettant notamment de relier Bruxelles à des aéroports dotés de pistes courtes telles que Stockholm Bromma, Florence ou Berlin Tempelhof où elle opérera même le dernier vol commercial avant la fermeture de l’aéroport.

Mais avec le temps, l’appareil, dont la compagnie a compté jusqu’à 32 exemplaires, était de moins en moins compétitif et a été remplacé majoritairement par des Airbus et, sur certaines lignes, par des SSJ-100 opérés par la compagnie irlandaise Cityjet.

L’AVRO se fait de plus en plus rare en Europe. Les quelques appareils restants se trouvent principalement en Irlande, en Grande-Bretagne, en Suède et en Grèce. Certains de ces avions ont récemment servi chez Brussels Airlines. D’autre avions AVRO British Aerospace anciennement Brussels Airlines ont commencé une nouvelle vie sur d'autres continents. Des appareils sont ainsi mis en service  aux États-Unis et au Canada pour lutter contre des feux de forêts. C’est aussi en Amérique du Sud et au Ghana, que des anciens AVRO de Brussels Airlines sillonnent les cieux. Certains appareils ont été démontés pour des pièces de rechange, et l'un d'entre eux sert même de dispositif de formation pour les pompiers de l'aéroport de Bruxelles.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.