Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Constructeurs Actualité Equipementiers

Bourget 2017 : Un contrat de 80 millions d’euros pour Nexteam Group

Frédéric Gentilin, vice-président de Nexteam © Agnès Baritou

Nexteam Group a décroché un gros contrat pour Airbus : 800 références de pièces titane destinées au programme A350. La production a démarré début juin.

Présent dans le Sud-Ouest ainsi qu’en Roumanie et en Pologne, le sous-traitant Nexteam Group a lancé en juin la production des premiers copeaux d’un beau contrat décroché auprès d’Airbus. Il s’agit de produire des pièces titane petites dimensions qui seront assemblées sur le fuselage et la structure des mâts réacteurs A350-900 et A350-1000, soit environ 800 références à industrialiser. « C’est un très gros contrat pour Nexteam, et ce serait le plus gros contrat signé par Airbus en pièces élémentaires en terme de chiffres d’affaires », affirme Frédéric Gentilin (photo), directeur du site de Toulouse et vice-président de Nexteam. D’un montant de 80 millions d’euros sur cinq ans, ce contrat court jusqu’à 2019 avec option sur 2020-2021.

Pour le groupe Nexteam, qui rassemble Asquini, Sofop et Gentilin (750 employés et 120 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016), c’est l’occasion d’avancer sur l’usine du futur, avec l’automatisation du chargement des machines d’usinage et du contrôle. « Nous avons un plan d’investissement de 70 millions d’euros de 2015 à 2018, avec l’achat de machines liées à ce contrat et au ramp-up de l’A350 et l’A320, et une extension du site toulousain où nous allons créer un parc matières pour tout le groupe. »

Nexteam souhaite aussi sécuriser l’aval de sa production, avec la création récente de la filiale Nexteam Special Processes, une équipe transversale dédiée aux procédés spéciaux de traitement de surface. Sur le site de Marmande, une usine de 2500 m² est en cours de construction, qui sera opérationnelle en 2018 sur le traitement de surface. Une croissance continue pour le groupe du Sud-Ouest, qui profite du salon du Bourget pour signer des contrats avec Airbus et Safran.

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.