Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie

Bourget 2017 : Sogeclair et AddUp créent PrintSky sur la fabrication additive

Vincent Ferreiro, président d'AddUp et Philippe Robardey, PDG de Sogeclair © Agnès Baritou

Située chez Aviacomp à Toulouse, la nouvelle société PrintSky propose une plateforme technologique de fabrication additive : conception, certification et production de prototypes.

C’est au salon du Bourget, le 20 juin, que les deux entreprises ont créé cette joint-venture, détenue par Sogeclair à 51% et AddUp à 49%. Située dans les locaux d’Aviacomp, filiale de Sogeclair, à Toulouse, PrintSky veut proposer aux acteurs de l’aéronautique, du spatial et de la défense une plateforme technologique de fabrication additive, donnant accès à des services de conception, certification et validation jusqu’à la réalisation de prototypes et de préséries, permettant de faire la preuve de concept.

« Nous apportons nos compétences, développées depuis 7 ans, sur la conception de solutions optimisées adaptées aux technologies additives », déclare Philippe Robardey, PDG de la société toulousaine Sogeclair. De son côté, AddUp, co-entreprise créée en avril 2016 à Clermont-Ferrand par Michelin et Fives (déjà 100 salariés), apporte son savoir-faire industriel dans la fabrication additive métallique. « L’offre de PrintSky sera modulaire, rajoute Vincent Ferreiro, président d’AddUp. En fonction de la typologie du client, s’il possède un bureau d’études ou pas, nous pourrons aider sur le design et/ou la réalisation. »

Trois machines. C’est donc à Toulouse qu’est implanté ce nouvel acteur de la fabrication additive, qui fera au départ travailler une douzaine de personnes dans les deux entreprises actionnaires. Une extension de 500 m² du site d’Aviacomp est prévue, pour accueillir mi-2018 trois machines produites par AddUp, sur lit de poudres, deux par laser et une par faisceau d’électron. « Nous commençons par le métallique (pièces de structures et de systèmes principalement) mais si le client souhaite travailler sur des pièces plastiques, nous en sommes capables », précise Philippe Robardey.

Société créée avec un capital de 1 million d’euros, présidée par Sogeclair, PrintSky recevra 3 millions d’euros d’investissement sur les deux premières années. Un premier client est dans les tuyaux : UTC Aerospace Systems, sur de la R&D.

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.