Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Bourget 2017 Actualité Défense

Bourget 2017 : Safran présente l'Euroflir 410 nouvelle génération

L'Euroflir 410D équipera le patroller. © Safran

Safran Electronics and Defence a officiellement lancé l'Euroflir 410 de nouvelle génération. Un système développé pour le drone Patroller qui est désormais proposé pour de multiples plateformes. Les technologies développées pour l'Euroflir 410NG pourrait ouvrir à Safran l'accès au marché des systèmes plus lourds.

L'Euroflir 410D a déjà une belle ligne à son palmarès. Cette nouvelle version de la boule giro stabilisée de Safran a été un élément décisif dans le choix par la direction générale de l'armement et l'armée de terre du drone Patroller. Les équipes de Safran ont en effet développé ce système pour le futur drone tactique de l'armée de Terre.

L'Euroflir 410 de nouvelle génération se décline en trois versions : S pour « surveillance », M pour « marqueur » et D pour « désignation ». Elle a été imaginée pour répondre à un besoin croissant pour des systèmes capables d'effectuer une grande diversité de mission : sécurité et protection du territoire, surveillance maritime ou encore combat. Le système optronique doit être l'oeil déporté des opérateurs, permettant de détecter les menaces à distance et aidant l'équipage à anticiper au mieux son intervention. 

L'Euroflir 410 est un système multispectral, stabilisé, longue portée, fonctionnant de jour comme de nuit et par tout temps. La boule peut embarquer jusqu'à dix capteurs en fonction des demandes du client. C'est l'une des forces de ce système de 410 mm de diamètre pour une masse de 53 kg. Une performance rendue possible grâce au télescope multi spectral rassemblant les quatre voies. 

La voie vidéo TV haute définition dispose de deux modes. Le mode « Zoom » permet d'avoir une vision grand champs à 25° afin de détecter des cibles. Le mode « Spotter » permet de se focaliser sur un objectif afin de l'identifier. Selon Safran, le système permet de détecter un homme portant une arme à une distance de plusieurs kilomètres. La voie proche infrarouge dispose aussi d'un mode « Spotter ». La sensibilitée accrue lui permet d'être performante avec peu de lumière. La voie SWIR (Short Wave Infra Red) permet de voir à travers des fumées, des nuages ou encore de la poussière. Elle facilite aussi par exemple la recherche d'un homme en mer. La dernière voie MWIR (Medium Wave Ifra Red) est particulièrement performante pour identifier une cible en augmentant les contrastes entre différentes textures. Elle dispose aussi des modes « Zoom » et « Spotter ». Les données de ces différentes voies peuvent être fusionnées afin par exemple de faire apparaitre sur la voie TV la chaleur d'une personne détectée grâce à la voie IR. Des algorithmes aident l'opérateur à détecter des cibles en fonction de la chaleur dégagée ou des mouvements. Les images de la caméra peuvent être mis en relation avec un système de cartographie et la réalité augmentée peut être employée pour apporter des informations supplémentaires à l'opérateur de l'Euroflir 410 NG.

La boule giro stabilisée Euroflir 410 peut aussi être équipée de quatre systèmes lasers. Un télémètre laser, un illuminateur, un marqueur et un désignateur. C'est l’intégration de ces différents lasers qui différencie les trois modèles de la gamme Euroflir 410. Le système est aussi équipé d'une centrale inertielle lui permettant de déterminer la position du porteur et les coordonnées d'une zone observée de façon autonome.

Avec l'Euroflir 410 NG, Safran vise un vaste marché comprenant les hélicoptères moyens et lourds, les avions de mission légers et moyens et les drones tactiques. Pour l'instant, le drone Patroller est le seul porteur équipé du système, ce qui représente 14 Euroflir 410 commandées par la DGA. Safran espère pouvoir vendre plusieurs centaines d'exemplaires de son nouveau système. 

Sur le plus long terme, les technologies développées par Safran pour l'Euroflir 410 pourrait aussi ouvrir à la société française un nouveau marché. En effet les équipes de Safran vont s'appuyer sur les avancées de l'Euroflir 410 pour développer une ou des boules plus volumineuses adaptées à l'emport par un drone MALE (Moyenne Altitude, Longue Endurance) ou encore un avion de mission lourd tel qu'un avion de patrouille maritime. Un marché actuellement dominé par les sociétés américaines.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.